Barika FLE
Chers collègues : bienvenue à vous ,ce lien est le

votre ,enrichissez le ,il est à votre service .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Derniers sujets
»  Devoir surveillé 4èmeAM
Jeu 19 Avr - 18:26 par Mme Médjani FZ

»  Evaluation     La violence      Niveau :4AM Texte :    
Lun 16 Avr - 10:27 par Mme Médjani FZ

» Evaluation certificative 4am
Lun 16 Avr - 10:15 par Mme Médjani FZ

» Devoir surveillé n°1 du 3ème trimestre
Lun 16 Avr - 10:10 par Mme Médjani FZ

» EXEMPLE D ACTIVITES FAISABLES EN TD 4AM
Mer 21 Mar - 17:51 par hakim.z

» Composition 3AM Trimestre 2
Lun 19 Fév - 20:56 par cheraga nadjet

» Projet 02 :Séquence 02 :expression orale:Mouloud Feraoun. Page :97:3am
Dim 18 Fév - 18:37 par aboudaboud

» Supports sonores pour la compréhension orale 3AM
Dim 18 Fév - 18:35 par aboudaboud

» Un CD contenant le programme et les fiches de la 1AM :
Mar 16 Jan - 10:48 par mountaha

» fiches 1am 2G
Jeu 4 Jan - 21:22 par djoumi

» Modèle de composition N° 1 4 AM
Lun 4 Déc - 17:25 par souhaib

» Composition de français n°1 4 AM
Dim 3 Déc - 16:25 par souhaib

» solutions des exercices de manuel 2AM
Lun 13 Nov - 18:28 par Yessad

» Compréhension de l’oral P3 S2 4AM
Ven 3 Nov - 21:34 par hanane89

» : La synthèse de deux documents :
Mer 25 Oct - 0:29 par sabeur

» Le compte rendu critique (cours avec modèle pratique):3AS:
Mer 25 Oct - 0:24 par sabeur

» Devoir de français n°1 niveau :2am
Sam 21 Oct - 15:54 par Faiçal

» Composition de français du 1er trimestre Niveau : 4ème AM :
Sam 21 Oct - 15:47 par Faiçal

» Exercices sur le texte argumentatif :
Mar 17 Oct - 9:21 par fouatih

» Répartition annuelle 2AS/
Sam 14 Oct - 12:42 par madiland

Partenaires




METHODOLOGIE DE LECTURE:

Aller en bas

METHODOLOGIE DE LECTURE:

Message par Admin-S Kamel le Mar 22 Oct - 21:23

METHODOLOGIE DE LECTURE:


Qu’est-ce que lire ?

Toute activité de lecture suppose, simultanément, la maîtrise d’un mécanisme et la recherche d’un sens. S’il est vrai que dans la pratique, ces deux aspects sont souvent dissociés dans le temps, ils sont, en réalité, complémentaires.

Apprendre à comprendre le sens :
Pendant de nombreuses années, les recherches se sont centrées sur un seul des aspects de l’acte lexique, sur la maîtrise du code linguistique. Certes, la compréhension était toujours évoquée sous-jacente à la démarche mais jamais une étude approfondie n’avait permis d’élaborer des stratégies d’apprentissage susceptibles de nous aider à développer notre ou nos approche(s) du sens d’un texte.

a) Approche global du texte :
De même qu’une phrase n’est pas une suite de mots, un texte n’est pas une simple
juxtaposition de phrases. Pour comprendre un texte, il ne suffit pas de comprendre des mots.
Le sens n’est pas la résultante d’une somme de signifiés.
Il faut savoir maintenant qu’on peut parfaitement comprendre un texte alors qu’on est parfois
Incapable d’en comprendre chaque mot, chaque détail…

b) Diversification des stratégies d’approche du texte :
Notre lecture a été pendant longtemps linéaire et totale. Aujourd’hui, nous assistons à
l’éclatement de l’acte de lire. Ce dernier n’a pas de valeur intrinsèque : je lis Quoi ? Où ?
Quand ? Comment ? Dans quel but ?…
De même que la parole s’inscrit dans une situation d’énonciation qui la caractérise, la lecture
s’insère dans une situation de lecture qu’il convient de préciser à chaque fois.
En effet, il n’y a pas de technique de lecture valable pour tout le monde, pour tous les textes et en toutes circonstances, mais des techniques correspondant aux différentes situations de lecture.

Quelles compétences faut-il avoir pour comprendre un texte écrit ?
Accéder au sens d’un texte suppose donc compréhension globale qui elle même suppose connaissance du code linguistique (graphimie, morphologie, syntaxe, lexique) que celle du fonctionnement textuel et intertextuel (organisation des phrases entre elles, fonction du texte, relation du texte à d’autres textes.)
Donc connaître le code d’une langue est parfois insuffisant à bien comprendre un texte. Il est maintenant nécessaire que le lecteur ait des compétences à saisir la structure sémantique, la connaissance du contenu référentiel, la reconnaissance du genre textuel.
Un texte au contenu référentiel connu est plus facile à comprendre qu’un texte dont le thème nous est totalement inconnu car nous avons en mémoire des schémas de contenu concernant par exemple l’organisation des informations dans un journal ou le déroulement d’une histoire fictionnelle.
avatar
Admin-S Kamel
Admin

Messages : 2142
Date d'inscription : 07/07/2013
Age : 52

http://barikafle.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum