Barika FLE
Chers collègues : bienvenue à vous ,ce lien est le

votre ,enrichissez le ,il est à votre service .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Derniers sujets
»  Devoir surveillé 4èmeAM
Jeu 19 Avr - 18:26 par Mme Médjani FZ

»  Evaluation     La violence      Niveau :4AM Texte :    
Lun 16 Avr - 10:27 par Mme Médjani FZ

» Evaluation certificative 4am
Lun 16 Avr - 10:15 par Mme Médjani FZ

» Devoir surveillé n°1 du 3ème trimestre
Lun 16 Avr - 10:10 par Mme Médjani FZ

» EXEMPLE D ACTIVITES FAISABLES EN TD 4AM
Mer 21 Mar - 17:51 par hakim.z

» Composition 3AM Trimestre 2
Lun 19 Fév - 20:56 par cheraga nadjet

» Projet 02 :Séquence 02 :expression orale:Mouloud Feraoun. Page :97:3am
Dim 18 Fév - 18:37 par aboudaboud

» Supports sonores pour la compréhension orale 3AM
Dim 18 Fév - 18:35 par aboudaboud

» Un CD contenant le programme et les fiches de la 1AM :
Mar 16 Jan - 10:48 par mountaha

» fiches 1am 2G
Jeu 4 Jan - 21:22 par djoumi

» Modèle de composition N° 1 4 AM
Lun 4 Déc - 17:25 par souhaib

» Composition de français n°1 4 AM
Dim 3 Déc - 16:25 par souhaib

» solutions des exercices de manuel 2AM
Lun 13 Nov - 18:28 par Yessad

» Compréhension de l’oral P3 S2 4AM
Ven 3 Nov - 21:34 par hanane89

» : La synthèse de deux documents :
Mer 25 Oct - 0:29 par sabeur

» Le compte rendu critique (cours avec modèle pratique):3AS:
Mer 25 Oct - 0:24 par sabeur

» Devoir de français n°1 niveau :2am
Sam 21 Oct - 15:54 par Faiçal

» Composition de français du 1er trimestre Niveau : 4ème AM :
Sam 21 Oct - 15:47 par Faiçal

» Exercices sur le texte argumentatif :
Mar 17 Oct - 9:21 par fouatih

» Répartition annuelle 2AS/
Sam 14 Oct - 12:42 par madiland

Partenaires




la concordance des temps et des modes:(1)

Aller en bas

la concordance des temps et des modes:(1)

Message par Admin-S Kamel le Mer 22 Jan - 21:23

Exercice de synthèse
La concordance des modes
Délimitez les subordonnées complétives, circonstancielles et relatives par des crochets.
Lorsqu’un choix vous est proposé, surlignez la conjugaison du verbe qui vous semble
appropriée.
Écrivez entre les parenthèses à quel mode est conjugué le verbe qui précède.
Exemple
J’espère [que tu viendras / viennes (indicatif)].
Attention !
Il arrive qu’une subordonnée soit enchâssée dans une autre subordonnée dont elle dé-
pend : Je pense qu’il reviendra quand il le pourra. Dans ce cas, vous délimiterez les subor-
données comme ceci : Je pense [qu’il reviendra [quand il le pourra]].
Salut Loïc,
Sébastien, c’est une grande gueule, comme on dit / dise ( ________________________ ). Quand il
parle ( ________________________ ), il croit que tout le monde est / soit ( ________________________ ) pendu à
ses lèvres. Il ne remarquera donc jamais que certains baillent ( ________________________ ) tandis
que d’autres dessinent ( ________________________ ) des ronds sur leur serviette de table. Je n’irais
pas jusqu’à dire que personne ne l’écoute ( ________________________ ). Malheureusement, il s’en
trouve toujours un ou une qui le questionne ( ________________________ ), qui le
relance ( ________________________ ), si bien que ce n’est / ne soit ( ________________________ ) pas demain la
veille qu’il se taira / taise ( ________________________ ).
Soyons honnête : bien qu’il dit / dise ( ________________________ ) trop souvent n’importe quoi et
que c’est / ce soit ( ________________________ ) toujours pour qu’on fait / fasse ( ________________________ )
attention à lui, Sébastien a quelques qualités de conteur. Il est arrivé quelquefois que
CONCORDANCE DES TEMPS
LA CONCORDANCE DES MODES – EXERCICE DE SYNTHÈSE 2
LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
même moi, je suis / sois ( ________________________ ) captivé par ses histoires. J’espère toutefois
que personne ne s’en est /soit ( ________________________ ) aperçu parce que
j’ai / aie ( ________________________ ) mon orgueil.
Maintenant, je vais te parler de sa cour, de ceux qui l’écoutent ( ________________________ ) comme
je l’ai / aie ( ________________________ ) malheureusement fait moi-même. Je tiens à t’en parler, au
cas où tu croirais / croies ( ________________________ ) que ce sont / soient ( ________________________ )
toujours les mêmes. Tu viens de comprendre, par mes allusions, que ses auditeurs ne lui
sont / soient ( ________________________ ) pas fidèles et je préciserai que non seulement ceux-ci se
lassent ( ________________________ ), mais qu’ils se lassent ( ________________________ ) très vite.
Il est vrai que Sébastien fait / fasse ( ________________________ ) toujours de grands gestes et qu’il
renverse ( ________________________ ) de temps à autre le verre de son voisin. Certains prétendent
qu’il aurait / ait ( ________________________ ) mauvaise haleine. D’autres vont jusqu’à dire qu’il
postillonne ( ________________________ ), particulièrement quand il a / ait ( ________________________ ) trop
bu, et qu’il vaut mieux qu’on s’en tient / tienne ( ________________________ ) éloigné.
Mais ceux qui disent ( ________________________ ) cela ne disent pas toute la vérité. Ceux qui
disent ( ________________________ ) cela se taisent sur l’essentiel parce qu’ils
ont / aient ( ________________________ ) honte. Ceux qui disent ( ________________________ ) cela ont été
bernés par Sébastien et ils ont peur que ça se sait / sache ( ________________________ ).
Au fait, hier soir, je t’ai attendu dehors jusqu’à ce qu’il se met / mette ( ________________________ ) à
pleuvoir. À ce moment-là, je me suis réfugié dans un café, si bien que nous nous
sommes / soyons ( ________________________ ) ratés, si toutefois tu es venu. Ne répète à personne
ce que je t’ai / aie ( ________________________ ) dit au sujet de Sébastien : on pourrait en déduire que
je suis / sois ( ________________________ ) jaloux. Non, ce que je t’ai / aie ( ________________________ ) dit,
c’est pour que tu es / sois ( ________________________ ) prévenu et que tu ne te
fais / fasses ( ________________________ ) pas avoir, toi aussi, par Sébastien.
Ton ami Jean

Corrigé:
Salut Loïc,
Sébastien, c’est une grande gueule [comme on dit (indicatif)]. [Quand il parle (indicatif)],
il croit [que tout le monde est (indicatif) pendu à ses lèvres]. Il ne remarquera donc ja-
mais [que certains baillent (indicatif) [tandis que d’autres dessinent (indicatif) des ronds
sur leur serviette de table]]. Je n’irais pas jusqu’à dire [que personne ne l’écoute (indicatif)].
Malheureusement, il s’en trouve toujours un ou une [qui le questionne (indicatif ou sub-
jonctif)], [qui le relance (indicatif ou subjonctif)], [si bien que ce n’est (indicatif) pas de-
main la veille [qu’il se taira (indicatif)]].
Soyons honnête : [bien qu’il dise (subjonctif) trop souvent n’importe quoi] et [que ce soit
(subjonctif) toujours [pour qu’on fasse (subjonctif) attention à lui]], Sébastien a quelques
qualités de conteur. Il est arrivé quelquefois [que même moi, je sois (subjonctif) captivé
par ses histoires]. J’espère toutefois [que personne ne s’en est (indicatif) aperçu] [parce
que j’ai (indicatif) mon orgueil].
Maintenant, je vais te parler de sa cour, de ceux [qui l’écoutent (indicatif) [comme je l’ai
(indicatif) malheureusement fait moi-même]]. Je tiens à t’en parler, [au cas où tu croirais
(indicatif) [que ce sont (indicatif) toujours les mêmes]]. Tu viens de comprendre, par mes
allusions, [que ses auditeurs ne lui sont (indicatif) pas fidèles], et je préciserai [que non
seulement ceux-ci se lassent (indicatif)], mais [qu’ils se lassent (indicatif) très vite].
Il est vrai [que Sébastien fait (indicatif) toujours de grands gestes] et [qu’il renverse
(indicatif) de temps à autre le verre de son voisin]. Certains prétendent [qu’il aurait (indi-
catif) mauvaise haleine]. D’autres vont jusqu’à dire [qu’il postillonne (indicatif), [particu-
lièrement quand il a (indicatif) trop bu]], et [qu’il vaut mieux [qu’on s’en tienne (subjonc-
tif) éloigné]].
Mais ceux [qui disent (indicatif) cela] ne disent pas toute la vérité. Ceux [qui disent
(indicatif) cela] se taisent sur l’essentiel [parce qu’ils ont (indicatif) honte]. Ceux [qui di-
sent (indicatif) cela] ont été bernés par Sébastien et ils ont peur [que ça se sache
(subjonctif)].
Au fait, hier soir, je t’ai attendu dehors [jusqu’à ce qu’il se mette (subjonctif) à pleuvoir]. À
ce moment-là, je me suis réfugié dans un café, [si bien que nous nous sommes (indicatif)
ratés, [si toutefois tu es venu]]. Ne répète à personne ce [que je t’ai (indicatif) dit au sujet
de Sébastien] : on pourrait en déduire [que je suis (indicatif) jaloux]. Non, ce [que je t’ai
(indicatif) dit], c’est [pour que tu sois (subjonctif) prévenu] et [que tu ne te fasses
(subjonctif) pas avoir, toi aussi, par Sébastien]
avatar
Admin-S Kamel
Admin

Messages : 2142
Date d'inscription : 07/07/2013
Age : 52

http://barikafle.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la concordance des temps et des modes:(1)

Message par ZANOBIA le Sam 25 Jan - 20:05

merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

ZANOBIA

Messages : 16
Date d'inscription : 10/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum