Barika FLE
Chers collègues : bienvenue à vous ,ce lien est le

votre ,enrichissez le ,il est à votre service .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Partenaires




" Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

" Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par étoile du ciel le Mar 12 Nov - 16:17

La valeur de la mère




Après 21 ans de mariage, j'ai commencé à trouver une nouvelle lueur d'amour. Je commençais en effet à sortir avec une femme autre que ma femme et c'était l'idée de mon épouse qui m'a dit un jour : «Je sais très bien combien tu l'aimes ! ». La femme avec laquelle mon épouse voulait que je sorte, était ma mère qui est veuve depuis 19 ans, mais à cause des activités de la vie courante, mes trois enfants et d'autres responsabilités, je ne lui rendais visite que rarement. Un jour, je l'ai appelée et je l'ai invitée à dîner. Elle m'a demandé : «tu vas bien ?»... Elle n'était pas habituée à recevoir des appels de ma part à cette heure-ci. Elle s'est inquiétée mais je l'ai rassurée : « Oui je vais très très bien, mais je voulais juste passer un moment avec toi maman »… « Nous deux, seuls ? » demanda-t-elle ; elle resta songeuse ».Jeudi, après le travail, je suis passé chez elle pour la prendre. J’avais un peu le trac. En arrivant chez elle, je l'ai trouvée aussi perturbée. Elle m'attendait devant la porte dans une belle tenue ! Il semble que c'était la dernière robe que mon père lui avait achetée avant sa mort. Avec un sourire angélique, maman me dit : «J'ai dit à tout le monde qu'aujourd'hui je vais sortir avec mon fils. Ils sont tous contents et ils attendent impatiemment ce que je vais leur raconter à mon retour.» Nous sommes allés à un restaurant exceptionnel, calme et magnifique. Ma mère tenait mon bras, comme si elle était La Première Dame. > Nous étions assis, j'ai commencé à lire le menu car elle ne pouvait lire que l'écriture large. Tandis que je lisais, elle me contemplait avec un large sourire sur ses lèvres ridées... Elle m'a dit : «C'était moi qui te faisais la lecture quand tu étais petit ». Je répondis : «Le moment est venu pour te rendre un peu de ce que tu as fait pour moi. Ne te dérange donc pas maman » .On a beaucoup discuté pendant le dîner. Rien d'inhabituel mais c'était de vielles histoires et de nouvelles. Sans nous en rendre compte, le temps s'est écoulé et nous n'avons pas remarqué que minuit fût passé… A notre retour, devant sa porte elle me dit : «Je suis d'accord pour une autre sortie, mais cette fois-ci, ce sera moi qui vais payer! ». J'ai embrassé sa main et j'ai pris congé d'elle. Quelques jours plus tard, maman est décédée d'une crise cardiaque. Cela s'est produit si vite que je n'ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit. Quelques jours après, j'ai reçu une lettre du restaurant dans lequel nous avions eu ce dîner. Avec une remarque écrite de sa propre main, me disant : «J'ai payé d'avance car je savais que je ne serais pas là... L’essentiel, le repas est payé pour deux personnes, toi et ta femme. Tu ne pourras pas savoir l'importance de cette nuit pour moi. Je t'aime mon fils !» .A ce moment-là, j'ai vraiment compris ce que signifie le mot « aimer» et « Je t'aime » et ce que signifie l'expression de cet amour pour l'autre. Rien de plus important que les parents, surtout la mère. Donne-leur le temps qu'ils méritent. Ceci est un droit Divin et leur propre droit et cela ne peut être reporté. Après la lecture de cette histoire, je me suis rappelé l'histoire de celui qui demanda à Abdallah ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) : «Ma mère est très âgée et ne peut plus bouger. Elle dépend complètement de moi. Je la porte partout même pour aller faire ses besoins et parfois elle ne peut se retenir et fait ses besoins sur moi, alors que je suis en train de la porter ; Penses-tu que j'ai payé ma dette envers elle ? » .Abdallah ibnou Omar lui répondit : «tu n'as même pas payé une seule des contractions qu'elle a eues quand elle t'a mis au monde ! Car lorsqu'elle fait cela, tu lui souhaites la mort pour t'en débarrasser, alors que quand tu faisais de même, quand tu étais petit, elle te souhaitait la vie ».

étoile du ciel

Messages : 138
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par Mme Médjani FZ le Mar 12 Nov - 22:37

merci collègue pour l'histoire
La mère est tout pour nous
Rien de plus important que les parents, surtout la mère.

Poème ma mère

J’aime ma mère.
J’aime ma sœur
Pour ses yeux clairs,
J’aime mon frère
Pour sa candeur,
J’aime mon père
Pour sa douceur
Et je ne dois
Sûrement pas
Dire pourquoi
J’aime ma mère.
Je me demande
Même parfois
Si je ne l’aime
Pas plus que moi.
N’est-elle pas
La vraie lumière
Qui nous éclaire,
Ma sœur, mon frère,
Mon père et moi?

Maurice Carême.

Mme Médjani FZ

Messages : 213
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 57
Localisation : Mérouana (Batna)

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par ARRAS le Mer 13 Nov - 4:53

C'est émouvant, comme Histoire !
"Oumouka, Oumouka, Oumouka"
On ne saura jamais lui rendre ce qu'elle a enduré pour nous voir grandir !

ARRAS

Messages : 68
Date d'inscription : 04/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par yaiche hichem le Mer 13 Nov - 19:12

Je ne crois pas cette histoire.moi je crois à une seule chose c'est le Hadith rapporté par Abdullah ibn amro.car je peux m'inspirer de cette histoire ce soir et demain j'essaie d'imaginer un autre scénario et je réussis à vous mettre une chose dans la tète qui n'existe pas en réalité et qui ne s'est pas passée du tout.

yaiche hichem

Messages : 70
Date d'inscription : 24/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par le Barikien le Mer 13 Nov - 19:51

Ah,oui la mère est au dessus de toute autre personne.

le Barikien

Messages : 438
Date d'inscription : 05/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par ninbyl le Ven 6 Déc - 16:46

Ma mère
Ta chambre est devenue noire
Je ne peux plus aller la voir
Ton image surgit de chaque coin
Et partout, je sens ton parfum
Mon cœur se serre de chagrin
J’ai si besoin d’entendre ta voix
Très envie d’être serrée dans tes bras
J’ai tellement besoin de toi
Je me sens si seule et au plus bas
Même les larmes ne servent à rien
J’aimais te raconter mes peines et mes joies
Et tu me soutenais à chaque fois
Maintenant, tu n’es plus là
Je sais que de la haut tu me voies
Et que tu guides mes pas

ninbyl

Messages : 17
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par nounette1 le Ven 6 Déc - 20:32

J'ai perdu la mienne (Allahyarhamha) il y a de cela 3 mois.Je pense à ma maman tous les jours.Elle est toujours avec moi.La vie reste difficile sans elle ,surtout lorsqu'on se dit qu'elle ne reviendra plus, qu'on ne la reverra plus.Elle était mon pillier,ma ptite maman (Allahyarahmak ya lemyma laaziza).je t'aime (ta nounette)

nounette1

Messages : 17
Date d'inscription : 05/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par étoile du ciel le Sam 7 Déc - 8:49

mes sincères condoléances chère collègue.
« A Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons «.......prions le bon dieu pour qu’il lui accorde sa miséricorde .

étoile du ciel

Messages : 138
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par Moudjib le Sam 7 Déc - 10:40

Ta mère, si tu savais, détient sur toi un droit éternel !

Tout ce que tu as fait pour elle est peu de chose en parallèle.

Combien de nuits s’est-elle plainte sous le fait de la grossesse !

Sa souffrance fit jaillir lamentations et cris de détresse.

Tu ne peux t’imaginer l’accouchement dans la douleur,

Accablée d’atroces tiraillements qui lui arrachent le coeur !

Elle t’a si souvent purifiée de ses propres mains,

Cette mère dont le giron t’offrit un repos serein.

Elle sacrifiait tout pour toi lorsque tu te lamentais,

Et en son sein une boisson pure dont tu te nourrissais.

Combien s’est-elle affamée par compassion et tendresse

T’offrant son pain quotidien pendant ta prime jeunesse.

Tu l’as perdue lorsque par ignorance tu as mal agi,

Tu as trouvé le temps long, mais si courte est la vie !

Misère à celui qui possède toute sa raison et suit son bon vouloir,

Dont le coeur est aveugle et ses yeux ne le privent pas de voir !

Prends garde et convoite ses nombreuses prières,

Car ses invocations te sont plus que nécessaires…


iNTERNET

Moudjib

Messages : 96
Date d'inscription : 28/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par Moudjib le Sam 7 Déc - 10:42

Ibnou Omar" raa "vit un homme yéménite tourner autour de la maison (sacrée) portant sa mère derrière son dos.
Cet homme dit : « Je suis pour elle un doux chameau, si d’autres montures se fatiguent de ton poids, moi je ne m’en lasse pas. Allah est mon Seigneur, plein de majesté et il est le plus grand. Je l’ai portée plus qu’elle ne m’a porté. Trouvestu,

O Ibnu Omar, que je lui ai bien rendu (le bien qu’elle m’a donné) ? » Il répondit : « Non, même pas le moindre gémissement (que tu lui as fait subir) ! »

Il y a non seulement ce qu’on a mentionné, mais, être bon envers sa mère a pour conséquence l’expiation des grands péchés. L’imam Ahmad a dit : « être bon envers ses parents a pour conséquence l’expiation des grands péchés. »
On interrogea Ibnu ‘Abbâss "raa" au sujet d’un homme qui a tué sa femme. On lui demanda : « comment pouvait-il se repentir ? » Il répondit : « Si ses parents sont vivants, qu’il soit bon envers eux tant qu’ils sont encore en vie ; peut-être qu’Allah lui pardonnera. » Il donna la même réponse pour le repentir de celui qui étudia la sorcellerie.
Ô communauté des croyants, combien le musulman a-t-il passé d’heures à rendre service à ses parents ! Par ce geste, Allah lui a pardonné ses péchés, ses fautes et le libéra des soucis et des chagrins. Combien de fils bienfaisants et de filles bienfaisantes qui quittent leurs parents en les ayant salués ou après leur avoir adressés de douces paroles ou après leur avoir offerts un modeste présent, ont vu les portes du ciel s’ouvrirent de par les invocations exaucées de leurs faibles parents âgés.
Craignez donc Allah au sujet de vos parents, notamment s’ils ont atteint la vieillesse et leurs os se sont affaiblis et leurs têtes se sont garnies de cheveux blancs. Mais aussi, s’ils ont atteint un stade où ils te regardent comme celui qui attend une bouchée rassasiante de nourriture ou un petit don gratifiant.
Malgré le grand amour, l’affection et l’effusion de tendresse des parents envers leurs enfants, on voit et on entend tant de situations de désobéissance, d’ingratitude, de surprenantes méchancetés, de brutalités terrifiantes, de maltraitances et de mauvaises relations.
source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Moudjib

Messages : 96
Date d'inscription : 28/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par Admin-S Kamel le Sam 7 Déc - 19:15

Que le bon dieu  ,nounette ,vous  donne la patience et la  force nécessaires ,pour surmonter un tel handicap ;c'est  vrai qu'elle est ,vraiment, irremplaçable ;ina lilahi  oua ina  ilayhi rajioune ,chère  collègue......

Admin-S Kamel
Admin

Messages : 2142
Date d'inscription : 07/07/2013
Age : 51

http://barikafle.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par le Barikien le Lun 9 Déc - 16:06

Oh! la mère est irremplaçable.

le Barikien

Messages : 438
Date d'inscription : 05/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pouvez-vous lire cette histoire sans pleurer?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum