Barika FLE
Chers collègues : bienvenue à vous ,ce lien est le

votre ,enrichissez le ,il est à votre service .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Derniers sujets
» solutions des exercices de manuel 2AM
Lun 13 Nov - 18:28 par Yessad

» Compréhension de l’oral P3 S2 4AM
Ven 3 Nov - 21:34 par hanane89

» : La synthèse de deux documents :
Mer 25 Oct - 0:29 par sabeur

» Le compte rendu critique (cours avec modèle pratique):3AS:
Mer 25 Oct - 0:24 par sabeur

» Devoir de français n°1 niveau :2am
Sam 21 Oct - 15:54 par Faiçal

» Composition de français du 1er trimestre Niveau : 4ème AM :
Sam 21 Oct - 15:47 par Faiçal

» Exercices sur le texte argumentatif :
Mar 17 Oct - 9:21 par fouatih

» EXEMPLE D ACTIVITES FAISABLES EN TD 4AM
Mar 17 Oct - 9:14 par fouatih

» Répartition annuelle 2AS/
Sam 14 Oct - 12:42 par madiland

» citation et proverbe
Dim 1 Oct - 14:14 par cheraga nadjet

» composition 3AM 3eme série
Ven 5 Mai - 19:27 par amouna

» Un CD contenant le programme et les fiches de la 1AM :
Lun 24 Avr - 19:38 par aboudaboud

» Texte sur les énergies renouvelables _1AM_P3_à exploiter au devoir ou en composition 3
Dim 16 Avr - 16:34 par janina janina

» toutes fiches pédagogiques de la 4em année moyenne
Sam 11 Mar - 20:08 par adim

» Composition 3AM Trimestre 2
Mer 8 Mar - 21:05 par oumselmane

» fiches 1am 2G
Mar 28 Fév - 18:41 par mazari mina

»  P2. S2. Compréhension de l'oral :Support : « document sonore » + pages 111 /112.niveau:4am:
Lun 20 Fév - 20:03 par gamra

» Y a-t-il un guide de professeur
Ven 17 Fév - 16:25 par Mme Médjani FZ

»  Composition du troisième trimestre 4AM
Dim 12 Fév - 19:20 par Mme Médjani FZ

» Etude de texte4AM
Dim 12 Fév - 19:13 par Mme Médjani FZ

Partenaires




Contes et légendes du monde 2AM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contes et légendes du monde 2AM

Message par janina janina le Mer 9 Oct - 23:10

LE SANGLIER AVEUGLE
Il était une fois un chasseur qui marchait dans la brousse avec son fusil. Tout à coup, il aperçut deux
sangliers trottinant l’un derrière l’autre. Le chasseur visa, puis tira sur le second sanglier. Alors il se
produisit quelque chose d’étonnant. Le premier s’enfuit en courant, tandis que le second, immobile,
semblait désemparé. Il restait là, avec, semblait-il au chasseur, une brindille sèche dans la gueule.
Le chasseur s’approcha doucement, de crainte que le sanglier ne l’attaque. Il remarqua bientôt que
la bête ne bougeait plus, n’essayant même pas de suivre son ami. Curieux, le chasseur s’approcha pour
mieux voir. Puis, il vit que ce qu’il avait pris pour une brindille sèche était en fait la queue du sanglier
qui s’était enfui. Alors, le chasseur compris que le sanglier était aveugle, et que sa balle avait coupé net
la queue du premier. Il attrapa le sanglier aveugle, et tandis qu’il le ramenait à la maison, le sanglier ne
lâchait pas la queue de son ami.
Chez lui, le chasseur nourrit le sanglier et prit soin de lui du mieux qu’il le put.
C’est drôle. Même les animaux ont de la considération pour leurs semblables. Alors nous, êtres
doués d’intelligence, ne devrions-nous pas prendre soin de nos parents, de nos enfants et de nos amis
lorsqu’ils ont besoin d’aide ?


LES PIGEONS ET LE FILET DU CHASSEUR
Il y avait une fois un très vieux chêne dans lequel vivaient un grand nombre de pigeons. Toute la
journée, les pigeons volaient aux alentours en quête de nourriture. Le soir, ils retournaient passer la
nuit dans leur chêne.
CONTES - VERSIONS A (à distribuer en premier)
!
94
Kit pédagogique “tous différents - tous égaux”, Direction de la Jeunesse et du Sport, Conseil de l’Europe, 2ème édition
Un jour, tandis que les pigeons cherchaient de la nourriture, comme d’habitude, un petit cria :
- Regardez, regardez toutes ces graines ! Regardez toutes ces graines qui jonchent le sol ! Les autres
pigeons virent qu’il avait raison et le rejoignirent pour se poser, mais un vieux pigeon très sage leur
cria :
- Stop, n’y allez pas ! Comment se fait-il qu’il y ait tant de graines à cet endroit ?
- Qu’importe ! dit un autre pigeon. Allons-y, mangeons ces graines tous ensemble !
Tout le vol de pigeons se posa, excepté le vieux pigeon sage. Ils commencèrent alors à festoyer, tandis
que le vieux pigeon les observait à distance. Lorsque les pigeons eurent fini leur festin, ils voulurent
s’envoler - mais ne le purent pas. Ils était pris au filet et commencèrent à crier, désespérés :
- Au secours, nous sommes prisonniers, au secours !
Le vieux pigeon sage leur répondit :
- Ne vous inquiétez pas.
Mais l’un des pigeons cria :
- Regardez, quelqu’un vient par là ! C’est le chasseur qui vient nous prendre !
Le vieux pigeon sage leur dit alors :
- Calmez-vous. Décollez tous en même temps et vous parviendrez à soulever le filet.
Les pigeons s’entraidèrent et réussirent à soulever un peu le filet. Tous firent tant d’efforts qu’ils
purent s’envoler avec le filet. Le vieux pigeon sage les précédait.
Ils volèrent longtemps jusqu’à un arbre. Puis, le vieux pigeon sage leur dit, en leur montrant l’arbre
:
- Vous pouvez vous installer ici. Une bonne amie à moi habite ici, une souris.
Il appela la souris qui arriva et rongea les mailles du filet, jusqu’à ce que les pigeons puissent se
libérer.
Tous les pigeons remercièrent chaleureusement la souris.
COMMENT LE LIÈVRE SE RETROUVA AVEC UNE PETITE QUEUE
Dans le vignoble, le loup creusait et plantait de nouveaux plants. Il avait demandé au renard et au
lièvre de venir l’aider, et leur avait préparé un succulent repas - un pot de miel. Tous trois travaillaient
avec application, mais le renard avait envie de goûter le miel, alors il se retourna et leur cria :
- Hello, Hello !
- Que se passe-t-il demanda le loup ?
- Je suis invité à une fête, mentit le renard.
- Alors, vas-y, répondit le loup.
- Et reviens vite, ajouta le lièvre.
Mais le renard courut vers le buisson dans lequel le loup avait caché le pot de miel. Il mangea jusqu’à
ce que son ventre soit rempli du miel savoureux, puis retourna vers le loup et le lièvre.
- Comment était la fête ? demanda le loup curieux.
CONTES - VERSIONS A (à distribuer en premier)
!
95
Kit pédagogique “tous différents - tous égaux”, Direction de la Jeunesse et du Sport, Conseil de l’Europe, 2ème édition
- Animée, répondit le renard avec un sourire malicieux.
- Et la nourriture ? demanda le lièvre.
- Douce et succulente, répondit le renard avec ruse.
Puis, ils continuèrent à creuser. Bientôt, le renard se retourna et cria :
- Hello ! Hello !
- Qu’y-a-t-il maintenant ? demanda le loup.
- Je suis invitée à une autre fête, répondit le renard.
- Alors, vas-y, dit le loup.
Puis, le renard revint. A nouveau, le loup et le lièvre lui demandèrent si la fête lui avait plu.
- Pas moins que la dernière fois.
Lorsque le renard s’éclipsa pour la troisième fois - pour finir le pot de miel - le loup et le lièvre
s’étaient endormis, épuisés par leur dur labeur.
Lorsque le renard rusé revint, il barbouilla le nez du lapin avec le reste de miel. Puis, il cria :
- Debout, les dormeurs !
- Oh, tu es déjà de retour ? Comment était la fête, demanda le loup en bâillant ?
- C’était fini, dit le renard avec un sourire malicieux.
- As-tu bien mangé ? demanda le lièvre en frottant ses yeux d’un air endormi.
- C’était excellent, dit le renard en se léchant les babines.
Frère loup, ne vas-tu pas à présent nous inviter à manger ?
- Bien sûr ! dit le loup en hochant la tête. Il est midi et c’est l’heure de déjeuner.
Et il fit un signe de tête en direction du buisson où il avait caché le pot de miel.
Mais, il fut vite de retour avec le pot de miel vide et grogna :
- Quelqu’un a mangé tout le miel ! Si je savais qui est le voleur je lui tordrai le cou !
Alors le renard, doucereux, répondit :
- C’est le lièvre qui a avalé le miel pendant que tu dormais, frère loup !
- Ce n’est pas vrai ! protesta le lièvre.
Le loup, furieux, bondit sur le lièvre pour lui tordre le cou. Le lièvre démarra en trombe, le souffle
du loup dans son cou.
Au bout de quelques mètres, le loup l’avait presque rattrapé et parvint à lui mordre un bout de
queue.
Mais, heureusement pour le lièvre, il ne réussit pas à l’attraper et à lui tordre le cou.
Et c’est depuis ce temps que le lièvre a une petite queue.
CONTES - VERSIONS A (à distribuer en premier)
96
Kit pédagogique “tous différents - tous égaux”, Direction de la Jeunesse et du Sport, Conseil de l’Europe, 2ème édition
LE SANGLIER AVEUGLE
Il était une fois un chasseur qui marchait
dans la brousse avec son fusil. Tout à
coup, il aperçut deux sangliers trottinant
l’un derrière l’autre. Le chasseur
visa, puis tira sur le second sanglier.
Alors il se produisit quelque chose
d’étonnant. Le premier s’enfuit en courant,
tandis que le second, immobile,
semblait désemparé. Il restait là, avec,
semblait-il au chasseur, une brindille
sèche dans la gueule.
Le chasseur s’approcha doucement,
de crainte que le sanglier ne l’attaque.
Il remarqua bientôt que la bête ne
bougeait plus, n’essayant même pas de
suivre son ami. Curieux, le chasseur
s’approcha pour mieux voir. Puis, il vit
que ce qu’il avait pris pour une brindille
sèche était en fait la queue du sanglier
qui s’était enfui. Alors, le chasseur
compris que le sanglier était aveugle, et
que sa balle avait coupé net la queue du
premier. Il attrapa le sanglier aveugle,
et tandis qu’il le ramenait à la maison, le sanglier ne lâchait pas la queue de son ami.
Chez lui, le chasseur nourrit le sanglier et prit soin de lui du mieux qu’il le put.
C’est drôle. Même les animaux ont de la considération pour leurs semblables. Alors nous, êtres doués
d’esprit, ne devrions-nous pas prendre soin de nos parents, de nos enfants et de nos amis lorsqu’ils
ont besoin d’aide ?
(Ce conte vient du Tigré - Éthiopie, Afrique)
CONTES : VERSIONS INTÉGRALES (à distribuer à la fin)
97
Kit pédagogique “tous différents - tous égaux”, Direction de la Jeunesse et du Sport, Conseil de l’Europe, 2ème édition
LE CONTE DE W. X. QUI PÊCHAIT DES POISSONS POUR
SA BELLE-MÈRE DANS LE FROID DE L’HIVER
Wang Xiang était un homme qui vécut du temps de la
Dynastie des Ch’ing. Sa mère naturelle était morte jeune,
et son père s’était remarié avec une femme dont le nom
de famille était Zhu ; elle devint sa belle-mère.
La belle-mère était avare et n’aimait pas Wang Xiang,
c’est pourquoi elle avait l’habitude de le calomnier devant
son père. Le temps passant, le père commença lui aussi
à ne plus aimer son fils. Malgré cela, le fils restait gentil
et prévenant vis-à-vis de ses parents.
Un hiver, le temps était très mauvais, et il neigeait sans
interruption pendant des jours. Il faisait si froid après ces
chutes de neige que la petite rivière d’à côté, habituellement
si chantante, était à présent calme et gelée.
Les gens restaient à la maison à cause du froid, et
même les animaux sortaient rarement. Le sol était
complètement recouvert de neige.
Un jour, la belle-mère de Wang Xiang décida qu’elle
voulait manger de la carpe fraîche au dîner et en parla à
son beau-fils. Il pensa :
- Comment puis-je pêcher des carpes fraîches alors qu’il
neige toute la journée et que les rivières sont gelées ?
Comme nous l’avons dit, Wang Xiang était un fils prévenant. Alors, il sortit immédiatement dans la
blancheur sauvage en quête de poissons.
Wang Xiang chercha longtemps, mais comment pouvait-il trouver du poisson frais ? Enfin, il se rendit
près de la rivière. Le sol était dur et froid et le vent hurlait. Il faisait si froid que tout son corps tremblait.
Il restait debout face à la rivière gelée pensant :
- Je ne peux rentrer à la maison les mains vides alors que ma belle-mère veut du poisson.
Que pouvait-il faire ? Wang Xiang réfléchit encore et encore, mais il ne parvint pas à trouver de
solution. Alors, de désespoir, il se mit à pleurer et les larmes roulaient sur ses joues. Plus il pleurait,
plus les larmes coulaient, si bien qu’à la fin, un trou se forma sur la surface glacée de la rivière. Soudain,
deux carpes jaillirent du trou et tombèrent sur la glace. Elles étaient venues à la vie grâce à la chaleur
des larmes de Wang Xiang
Débordant de joie, Wang Xiang ramassa les poissons et les rapporta à sa belle-mère. Ce miracle,
comme il le fut expliqué plus tard, était le résultat du sens du devoir de Wang Xiang.
(Conte original chinois)
CONTES : VERSIONS INTÉGRALES (à distribuer à la fin)
98
Kit pédagogique “tous différents - tous égaux”, Direction de la Jeunesse et du Sport, Conseil de l’Europe, 2ème édition
LES PIGEONS ET LE FILET DU CHASSEUR
Il y avait une fois dans une jungle un très vieux chêne dans lequel
vivaient un grand nombre de pigeons. Toute la journée, les pigeons
volaient aux alentours en quête de nourriture. Le soir, ils
retournaient passer la nuit dans leur chêne.
Un jour, tandis que les pigeons cherchaient de la nourriture,
comme d’habitude, un petit cria :
- Regardez, regardez toutes ces graines ! Regardez toutes ces
graines qui jonchent le sol ! Les autres pigeons virent qu’il avait
raison et le rejoignirent pour se poser, mais un vieux pigeon
très sage leur cria :
- Stop, n’y allez pas ! Comment se fait-il qu’il y ait tant de
graines à cet endroit ?
- Qu’importe ! dit un autre pigeon. Allons-y, mangeons ces
graines tous ensemble !
Tout le vol de pigeons se posa, excepté le vieux pigeon sage.
Ils commencèrent alors à festoyer, tandis que le vieux pigeon les
observait à distance. Lorsque les pigeons eurent fini leur festin,
ils voulurent s’envoler - mais ne le purent pas. Ils était pris au
filet et commencèrent à crier, désespérés :
- Au secours, nous sommes prisonniers, au secours !
Le vieux pigeon sage leur répondit :
- Ne vous inquiétez pas.
Mais l’un des pigeons cria :
- Regardez, quelqu’un vient par là ! C’est le chasseur qui vient
nous prendre !
Le vieux pigeon sage leur dit alors :
- Calmez-vous. Décollez tous en même temps et vous parviendrez
à soulever le filet.
Les pigeons s’entraidèrent et réussirent à soulever un peu le
filet. Tous firent tant d’efforts qu’ils purent s’envoler avec le filet. Le vieux pigeon sage les précédait.
Ils volèrent longtemps jusqu’à un arbre. Puis, le vieux pigeon sage leur dit, en leur montrant l’arbre :
- Vous pouvez vous installer ici. Une bonne amie à moi habite ici, une souris.
Il appela la souris qui arriva et rongea les mailles du filet, jusqu’à ce que les pigeons puissent se
libérer.
Tous les pigeons remercièrent chaleureusement la souris.
(Ce conte vient d’Inde)
CONTES : VERSIONS INTÉGRALES (à distribuer à la fin)
99
Kit pédagogique “tous différents - tous égaux”, Direction de la Jeunesse et du Sport, Conseil de l’Europe, 2ème édition
COMMENT LE LIÈVRE SE RETROUVA
AVEC UNE PETITE QUEUE
Dans le vignoble, le loup creusait et plantait de nouveaux
plants. Il avait demandé au renard et au lièvre
de venir l’aider, et leur avait préparé un succulent
repas - un pot de miel. Tous trois travaillaient avec
application, mais le renard avait envie de goûter le
miel, alors il se retourna et leur cria :
- Hello, Hello !
- Que se passe-t-il demanda le loup ?
- Je suis invité à une fête, mentit le renard.
- Alors, vas-y, répondit le loup.
- Et reviens vite, ajouta le lièvre.
Mais le renard courut vers le buisson dans lequel
le loup avait caché le pot de miel. Il mangea jusqu’à
ce que son ventre soit rempli du miel savoureux,
puis retourna vers le loup et le lièvre.
- Comment était la fête ? demanda le loup
curieux.
- Animée, répondit le renard avec un sourire
malicieux.
- Et la nourriture ? demanda le lièvre.
- Douce et succulente, répondit le renard avec
ruse.
Puis, ils continuèrent à creuser. Bientôt, le
renard se retourna et cria :
- Hello ! Hello !
- Qu’y-a-t-il maintenant ? demanda le loup.
- Je suis invitée à une autre fête, répondit le
renard.
- Alors, vas-y, dit le loup.
Puis, le renard revint. A nouveau, le loup et le
lièvre lui demandèrent si la fête lui avait plu.
- Pas moins que la dernière fois.
Lorsque le renard s’éclipsa pour la troisième fois
- pour finir le pot de miel - le loup et le lièvre s’étaient endormis, épuisés par leur dur labeur.
Lorsque le renard rusé revint, il barbouilla le nez du lapin avec le reste de miel. Puis, il cria :
- Debout, les dormeurs !
CONTES : VERSIONS INTÉGRALES (à distribuer à la fin)
100
Kit pédagogique “tous différents - tous égaux”, Direction de la Jeunesse et du Sport, Conseil de l’Europe, 2ème édition

janina janina

Messages : 93
Date d'inscription : 25/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contes et légendes du monde 2AM

Message par hbb17 le Dim 17 Nov - 13:53

merci pour ce partage!

hbb17

Messages : 133
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contes et légendes du monde 2AM

Message par hbb17 le Dim 17 Nov - 13:54

merci pour ce partage!

hbb17

Messages : 133
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contes et légendes du monde 2AM

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum