Barika FLE
Chers collègues : bienvenue à vous ,ce lien est le

votre ,enrichissez le ,il est à votre service .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Derniers sujets
» Composition du 1er trimestre 2AS
Hier à 20:07 par ema emy

» Composition du 1er trimestre 3AP
Jeu 1 Déc - 21:08 par mhamed

» EXERCICES amusants pour TD
Dim 27 Nov - 10:10 par kamel7

» CD de la 4AM de la langue française 2015 (sujets d'examen, cours, programme, guide...)
Sam 26 Nov - 18:12 par ICHBINAMAR31

» Composition de français N°1 4èmeAM
Jeu 24 Nov - 19:22 par professeur83

» Évaluation ' Niveau:4°AM'
Jeu 24 Nov - 19:16 par professeur83

» Composition du 1er trimestre 2AM
Lun 21 Nov - 8:39 par guermoudi_s

» solutions des exercices de manuel 2AM
Dim 20 Nov - 20:56 par abdelhak96

» Salut! je veux des arguments pour défendre cette thèse .
Sam 19 Nov - 14:42 par Meli miel

»  Séance de rattrapage N°1 et TD : 3ème AM
Sam 19 Nov - 10:22 par Mme Médjani FZ

» Manuel de français 4AM numérisé 2014
Ven 4 Nov - 9:22 par MOUHOUB Dyhia

» Projet 1 séquence 2 nouveau programme 4°AM
Lun 24 Oct - 18:19 par meriem meriem

» COMMENT MOTIVER L ENFANT FACE à l apprentissage d une langue étrangère
Ven 21 Oct - 13:25 par yasolivier.1325

» supports audio 2AM
Ven 21 Oct - 12:58 par Said bacha

» doc pr atelier d’écriture projet 01 2am
Mar 18 Oct - 12:16 par AKIRAB

» Supports sonores pour la compréhension orale 3AM
Mer 12 Oct - 20:03 par karimina

» Compréhension orale:p1 séq:2 niveau:4AM
Dim 9 Oct - 21:13 par lyly44

» Activité amusante faisable en TD 2AM
Dim 25 Sep - 23:22 par alisystem7

» 1am nouvelle génération
Mer 7 Sep - 16:41 par nour elimène

» Toutes les fiches de la 4AM selon le nouveau programme +livre de grammaire avancée (Sorbonne)
Lun 5 Sep - 18:35 par mohamed amine

Partenaires




36 préparations de dictées :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

36 préparations de dictées :

Message par Admin-S Kamel le Lun 19 Mai - 17:29

36 préparations de dictées :

01 - Le matin
Chère petite maman, tu te lèves de bon matin, tu
allumes le feu et tu balaies la cuisine, puis tu montes
nous réveiller. Tu enfiles les chaussettes et les
vêtements de mon petit frère. Tu prépares et tu
verses le petit déjeuner.
02 - La poupée
Léa promène sa poupée dans ses bras. Elle la
berce tout en marchant, puis la couche dans son
petit lit et l'embrasse tendrement. Pendant que sa
poupée repose, elle joue avec le chat. Elle le
caresse et lui parle doucement. Minet ronronne de
plaisir.
03 - En automne
En automne, les pommes et les marrons tombent.
Les grappes de raisin mûrissent. Les noix roulent
dans l'herbe. Les bergers rentrent leurs troupeaux
dans les étables. Les hirondelles nous quittent pour
les pays chauds.
04 - Une soupe aux choux
Pour faire une soupe aux choux vous coupez un
chou en quatre, vous le lavez, vous le mettez dans
l'eau bouillante, vous salez. Lorsque votre chou est
cuit, vous ajoutez un morceau de beurre de la
grosseur d'une noix et vous versez sur des tranches
de pain coupées bien minces.
05 - Les dons de livres
Dans ma chambre, j'ai de nombreux livres. Tu as
des bandes dessinées. Notre camarade Lucie a des
romans d'aventure. Vous avez peut-être des revues.
Si nous donnons chacun un ou deux livres pour la
bibliothèque de l'école, les enfants qui n'ont rien
auront de la lecture.
06 - Les vignes.
Les vignes sont belles cette année, les grappes de
raisin sont grosses, juteuses, mordorées. Hélas, les
oiseaux entrent sous les feuilles, secouent les
grappes, roulent un grain au fond de leur bec et
repartent rapidement. Les grives vont, viennent, se
croisent. Les vendangeurs doivent se hâter de
cueillir ces belles grappes !
07 - Mes parents
Ils ont trois enfants. J'ai donc deux frères et soeurs.
Marie a trois ans. C'est la plus jeune et Guillaume
est plus âgé que moi , il a neuf ans. On est tous très
unis et on joue beaucoup ensemble le soir après
l'école. Quand mes parents ont envie parfois d'être
au calme, on va alors dans notre chambre. Ils ont
souvent une rude journée !
08 - Nils
Quelle journée splendide ! Pas un nuage, dans un
ciel d'un bleu pur ! Bien installé entre les ailes du
Jars, Nils se laissait aller à la griserie du vol. Un
instant, il se pencha. Avait-il le vertige ? Martin
volait-il le ventre en l'air ? Mais non ! Ce n'était que
son reflet, dans l'eau lisse comme un miroir.
Nils Holgersson et Smirre le renard de Selma
Lagerlöf
09 - Jour de foire
Soudain, des vaches, des génisses, des veaux, des
taureaux et des chevaux débouchent de toutes les
portes de la ville. Les agneaux se serrent contre
leurs mères. Les animaux envahissent la place du
village. Les enfants sont heureux et regardent avec
amusement les petits. Les fermiers rangent leurs
bestiaux et attendent avec impatience le début de la
vente.
10 - La caravane
De loin, la caravane est apparue, nombreuse et
lente, sur la piste. C'est une longue file de piétons,
de cavaliers et d'animaux mêlés. Je compte une
trentaine de chameaux, quarante ânes chargés de
ballots de toutes sortes, de cageots, d'agneaux et de
poules, de fagots et d'ustensiles de ménage.
Hommes, femmes, enfants cheminent près des
bêtes.
Vers l'oasis en Algérie de Emile Henriot
011 - La pêche
Nous partons de bonne heure. Nous descendons en
riant le chemin qui mène à la rivière. Nous nous
installons près du moulin. Nous déplions nos lignes
et nous commençons aussitôt notre pêche. Nous
attendons que le poisson morde à l'hameçon.
12 - Un village dans la montagne
Le village est bâti très haut. Il est à près de deux
mille mètres. Il n'y a de pierre que l'église, les autres
maisons sont en bois. Elles sont petites, serrées,
toutes tournées vers le soleil, et elles sont noires,
étant vieilles. Sous leurs toits avançants et leurs
bonnets bleus de fumée, leurs petits yeux brillants
regardent. Elles se ressemblent toutes.
D'après Charles-Ferdinand Ramuz
13 - L'eau du ruisseau19 - A la veillée
Joli petit ruisseau, tu descends de la montagne. Tu
franchis des gorges sauvages. Tu serpentes dans la
vallée, tu arroses les prés et les champs, tu fais
tourner la roue du moulin, puis tu disparais à mes
yeux. Plus loin, tu reçois des affluents, tu deviens
une rivière large et profonde qui se jette dans le
fleuve.
14 - L'omelette
Fanchon regarde avec intérêt l'omelette au lard qui
se dore et chante à la flamme. Sa grand-mère sait
mieux que personne faire les omelettes au lard et
conter des histoires. Fanchon, assise sur la
bancelle, le menton à la hauteur de la table, mange
l'omelette qui fume et boit le cidre qui pétille.
Nos enfants d'Anatole France
15 - La mère poule
La poule grise a dix petits poussins. Quand il fait
beau, elle les promène dans la cour de la ferme. Si
ses poulets s'éloignent, elle les rappelle et les
rassemble autour d'elle. Minet s'approche. Il voudrait
bien croquer un poussin. Mais courageusement, la
mère défend ses petits et les préserve de la griffe du
gourmand carnivore.
16 - La pluie
Il pleut une petite pluie rageuse, irritée puis apaisée
sans motif, lardée des flèches du soleil, battue par la
rude main du vent, mais têtue. Et ses pieds chauds
ont écrasé l'avoine. Le peuple des hirondelles et des
merles bruit dans les arbres.
Colline de Jean Giono
17 - Matin d'école
Je me lève tôt et je déjeune. Je me lave et je
m'habille. J'emporte avec moi mon cartable et je me
dirige vers l'école de mon village. Je rentre dans la
cour, mes camarades me saluent et nous parlons de
notre soirée. La cloche sonne, c'est l'heure de la
rentrée, nous allons vers notre maîtresse et nous
nous rangeons en silence. Nous déballons nos
affaires dans les cases et écoutons les leçons.
18 - A l'école
J'approchais de mes six ans et j'allais à l'école dans
la classe enfantine que dirigeait mademoiselle
Guimard. Elle était très grande, avec une jolie
petite moustache brune, et quand elle parlait, son
nez remuait. Pourtant je la trouvais laide, parce
qu'elle était jaune comme un Chinois, et qu'elle avait
de gros yeux bombés.
La gloire de mon père de Marcel Pagnol

19-Ma grand-mère s'assoupissait dans son fauteuil. Ma
mère ouvrait un livre ou tricotait et moi je jouais avec
mon frère aux dominos. Une lampe projetait une
douce lumière sur les visages aimés. Je regardais
de temps en temps la cheminée. Dans l'âtre, le feu
flambait, les bûches craquaient.
20 - Promenade en forêt
Le bois était silencieux et une odeur de feuilles
mortes montait du sol humide. Les rayons du soleil
éclairaient les troncs rouges des pins et les feuilles
rousses des fougères. Des champignons
apparaissaient sur de vieilles souches, au pied des
grands chênes.
21 - Les vacances
Julien jouait chaque jour au bord d'un ruisseau qui
coule au fond d'une prairie. Il lançait des petits
bateaux qu'il regardait voguer au fil de l'eau. Son
père les avait fabriqués les jours précédents. Il
écoutait le chant des oiseaux qui nichaient dans les
buissons ou dans les grands arbres de la forêt.
22 - Au printemps
Nous pêchions les grenouilles et les écrevisses.
Nous courions après les papillons et les libellules.
Nous cherchions les nids dans les taillis. Nous
ramassions du bois mort dont nous faisions des
fagots. Nous construisions des moulins que nous
placions au travers des rigoles. Le bon soleil nous
brunissait la peau.
23 - Construction d'une maison
Le propriétaire a choisi le terrain où s'élève sa
maison. L'architecte a tracé le plan. Les maçons ont
construit les murs. Le charpentier a posé la toiture.
Le plâtrier a fait les plafonds. Le menuisier a mis les
portes et les fenêtres. Un peintre a blanchi les murs
et a posé les papiers peints aux vives couleurs.
24 - Le printemps
Le ciel est bleu, l'air est tiède. C'est le printemps qui
succède à l'hiver. Les primevères et les jonquilles
poussent. Les pommiers sont tout rose, les cerisiers
sont blancs comme la neige. Ces fleurs sont jolies
sur les arbres. Je suis heureuse que le beau temps
arrive !
25 - Le joueur de flûte
L'homme descendit sur la place et tirant une flûte de
roseau d'un petit sac, il la porta à ses lèvres. De
toutes les caves voisines, des rats sortirent et le
suivirent. Le joueur de flûte les conduisit vers le
fleuve où tous périrent noyés.
D'après Prosper Mérimée
26 - Le chat et la souris
Notre chat joue avec une souris, je le regarde faire.
Il saisit parfois la petite bête dans sa gueule, puis la
relâche. La souris a peur, elle essaie de s'enfuir,
mais il la rattrape. Dix minutes plus tard, le chat est
fatigué et il laisse partir sa proie.
27 - La peur
J'étais allé dans la forêt, je revenais à la nuit
tombée. Tout à coup, j'entendis derrière moi des pas
précipités, une sorte de galop. La peur me prit. Je
me mis à courir à toutes jambes. Dans ma fuite, je
me heurtai à une pierre et je tombai. Le galop
s'arrêta net... L'âne de mon grand-père était arrêté
à deux pas de moi.
D'après Louis Liard
28 - Le nid
Un jour, avec des amis, nous étions dans la forêt et
nous avons aperçu un nid, un beau nid de merle.
Tremblant d'émotion, je m'approchai doucement, le
cou et la main tendus en avant. En me retournant, je
découvris la mère perchée à peu de distance et qui
nous regardait. Mon coeur se serra. Je m'éloignai
les mains vides.
29 - Rêve de vacances
Quand je serai en vacances, j'irai au bord de la mer,
je ferai des châteaux de sable, je ramasserai des
coquillages pour les décorer. Je me baignerai
chaque jour et me sécherai au soleil . Je pêcherai
des crevettes, je détacherai les moules des rochers.
Je contemplerai les vagues qui viennent mourir sur
la plage.
30 - La leçon de bicyclette
Tiens bien le guidon, sans raideur, ne serre pas
trop, veille à ce que tes pieds ne quittent pas la
pédale, ne t'agite pas sur ta selle, regarde toujours à
dix mètres devant toi, n'aie pas peur, roule
hardiment sans crainte de tomber.
31 - Au supermarché
Ce soir, c'est vendredi et nous irons faire les
courses au supermarché. Maman prendra sa liste et
nous partirons en voiture. Nous prendrons un caddie
et nous passerons dans tous les rayons du magasin.
Nous regarderons attentivement les produits, les
étiquettes et les prix. Je pourrai choisir des gâteaux.
Ma mère ne prendra que le nécessaire : viande,
légumes, fruits, produits laitiers.
32 - Le sommeil
Longtemps, je me suis couché de bonne heure.
Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se
fermaient si vite que je n'avais pas le temps de me
dire : «je m'endors.» Et une demi-heure après, la
pensée qu'il était temps de chercher le sommeil
m'éveillait.
Marcel Proust
33 - Mon village
Il est tout petit, mon village. Il se blottit au pied de la
colline, non loin de la rivière poissonneuse, aux
eaux calmes et limpides, qui serpente dans la
vallée. Ses maisons en pierre de taille, noircies par
le temps, se pressent les unes contre les autres.
Une route goudronnée le traverse en son milieu. Sur
la place, se dresse une petite fontaine. Mais, c'est
le toit de la vieille église qui le domine.
34 - Robinson Crusoé
Un jour, en allant à mon canot, je découvris très
distinctement sur le sable les marques d'un pied nu.
Jamais je ne fus saisi d'une telle frayeur. Je m'arrête
tout court comme devant une apparition. Je me mets
aux écoutes et regarde, sans rien voir, sans rien
entendre. J'examine de nouveau : il s'agit bien d'un
pied nu, avec les orteils et le talon.
35 - La ruse du renard
Renard est étendu sur la route. Le marchand de
poisson le voit et descend de sa charrette. Son
compagnon le rejoint aussitôt. Quand ils sont près
de Renard, ils le retournent, le pincent pour voir s'il
est bien mort. Renard les laisse faire et ne bouge
pas. Ils le chargent sur leurs paniers.
D'après Le Roman de Renard
36 - La boutique aux pains d'épice
Sur les étagères étaient disposées des boîtes de
sucre d'orge, des bocaux de bonbons acidulés et de
vieilles petites pommes au caramel. A l'intérieur, on
distinguait dans la pénombre un comptoir à dessus
de verre. A travers la plaque de verre on découvrait
des rangées innombrables de pains d'épice ornés
d'une multitude de petites étoiles d'or.

Admin-S Kamel
Admin

Messages : 2142
Date d'inscription : 07/07/2013
Age : 50

http://barikafle.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum