Barika FLE
Chers collègues : bienvenue à vous ,ce lien est le

votre ,enrichissez le ,il est à votre service .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Derniers sujets
Partenaires




les Types de textes:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les Types de textes:

Message par Admin-S Kamel le Dim 11 Mai - 16:36

les Types de textes:

Fiches-programmes :
1. Lire et écrire le texte argumentatif.
2. Réécrire un texte source.
4. Lire le texte littéraire.

1. Les types de textes

Les textes peuvent être catégorisés en 6 types que l’on distingue selon le critère suivant : ……………………….…………………………. . En fonction de ce critère, les textes d’un même type présentent (le plus souvent) certaines caractéristiques communes (temps employé, personne sujet, compléments, actions, …).

Type Intention de l’auteur
Texte informatif (explicatif)
Texte argumentatif
Texte poétique
Texte narratif
Texte injonctif (incitatif)
Texte descriptif

• A quel type appartiennent ces genres de textes ?

Une recette de cuisine Un poème
Une définition Un mode d’emploi
Un conte de fées Un feuilleton télévisé

• Lis une fois chaque texte en diagonale et indique à quel type il appartient

1. Le rire, c’est la santé : _________________________________________________
2. Mon rêve familier : ___________________________________________________
3. Laver son linge sale : __________________________________________________
4. Facteur farceur : ______________________________________________________
5. Qu’est-ce qu’un crédit hypothécaire ? _____________________________________
6. Le père Grandet : _____________________________________________________
7. Le discours de Maurice Barrès___________________________________________

• Lis une fois chaque texte en diagonale et indique à quel type il appartient

1. Le rire, c’est la santé
Rire fait du bien ! Tant pour le moral que pour la santé. C’est un des meilleurs remèdes contre le stress. Et il est accessible à tous puisqu’il est gratuit. Profitez-en ! Un enfant rit en moyenne de 300 à 400 fois par jour, mais à l’âge adulte ce chiffre tombe à 10 à 15 fois.
Il est vrai que la vie n’est pas toujours rose. Mais pourquoi ne pas s’accorder une bonne dose de rire chaque jour. Cela vous laissera détendu, plein d’entrain et plus apte à affronter les tracas quotidiens. Le rire apporte de nombreux bienfaits, tant au niveau physiologique qu’au niveau psychologique ou même relationnel. A tel point que de nombreux clubs de rire voient le jour dans le monde et dans notre pays.
Diminue le stress
Le rire assure une bonne oxygénation du sang, favorise la circulation sanguine, est un puissant relaxant musculaire. Grâce au rire, le système nerveux central sécrète des endorphines, hormones à propriétés antalgiques qui s’opposent aux effets de l’excès d’adrénaline et de cortisol générés par le stress.
Renforce le système immunitaire
Des études menées par des psycho-neuro-immunologistes ont démontré que des émotions négatives comme l’anxiété ou la colère affaiblissent le système immunitaire et réduisent dès lors sa résistance aux infections. Selon le Dr. Lee S. Berk de l’Université de Loma Linda (Californie), le rire contribue à accroître le taux d’anticorps. Les chercheurs ont observé, au terme d’une thérapie par le rire, un accroissement d’anticorps dans les muqueuses du nez et des voies respiratoires, ces anticorps étant reconnus pour leur capacité protectrice contre les virus, les bactéries et autres micro-organismes.
Réduit la tension artérielle et les problèmes cardiaques
Des expériences ont montré une nette diminution de la pression artérielle après 10 minutes d’une séance de rire. Le rire améliore la circulation du sang et l’oxygénation du muscle cardiaque, réduisant ainsi le risque de formation d’un caillot.
Atténue la douleur
Le rire provoque la sécrétion d’endorphines dans le corps. Les propriétés antalgiques de ces hormones réduisent immédiatement la douleur.
Augmente la confiance en soi
Les séances de rire permettent aux personnes manquant de confiance en elles de vaincre leur timidité et de mieux se sentir dans leur peau. Au travers des exercices pratiqués en groupe, les participants perdent leurs inhibitions, deviennent plus sociables et plus extravertis.
Développe les relations interpersonnelles
« Le rire est le chemin le plus direct entre deux personnes », disait Charlie Chaplin. Rire en groupe crée un sentiment de communauté et favorise l’ouverture aux autres.
C. De Kock, journaliste santé dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 08/06/2004.

2. Mon rêve familier

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.
Car elle me comprend, et mon cœur, transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.
Est-elle brune, blonde ou rousse ? - je l'ignore.
Son nom ? je me souviens qu'il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.
Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Paul Verlaine
3. LAVER SON LINGE SALE !

On arrive aux choses sérieuses : laver et repasser son linge. Que celui qui ne s’est jamais retrouvé avec un pull rose (pourtant blanc fût un temps) taille 34 après un lavage en machine me jette la première pierre. Même si vous possédez une grosse réserve de t-shirts, de pantalons et de sous-vêtements, il vous faudra, un jour ou l’autre, vous y mettre.
Mode d’emploi :
1 - Trier le linge : couleur, blanc, textiles délicats (soie, laine...).
2 - Mettre la lessive (tablette, poudre, etc.) et un anticalcaire. L’adoucissant n’est pas obligatoire.
3 - Choisir le programme de la machine à laver selon le type de textile. Il vous suffit de regarder l’étiquette au dos du vêtement. Si vous voulez mélanger différents types de textiles dans votre machine, choisissez le programme adapté aux fibres les plus délicates de la charge.
4 - Lancer la bête. Sachez que les lessives sont efficaces contre les tâches même à basse température. Lorsqu’elle lave à 40°C, votre machine consomme 3 fois moins d’énergie qu’à 90°C. Pensez également à utiliser le programme économique si la machine n’est pas pleine.
Gaëlle Cloarec dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 31 juillet 2005

4. FACTEUR FARCEUR

Surchargé et débordé, il n'apportait plus le courrier !
« Débordé » de travail, un facteur de 39 ans entassait depuis plusieurs mois dans sa voiture personnelle et dans son appartement lettres et colis qu'il « n'avait pas eu le temps de distribuer dans la région de Charleville-Mézières (est de la France).
Lors d'un contrôle routier de routine, les policiers ont eu la surprise de découvrir 150 kg de courrier « en souffrance » dans la voiture.
« Il y en avait partout, sur les sièges, dans le coffre. Il n'y avait de place plus que pour le conducteur », a expliqué un policier suffoqué par ce qu'il avait découvert.
Interrogé au commissariat de police, le facteur a justifié son attitude en racontant qu'il était « débordé par son travail ». Une perquisition à son domicile de Reims a permis de retrouver du courrier qui n'était pas acheminé depuis plusieurs mois !
Agence France Presse - 6 février 1990

5. Qu’est-ce qu’un crédit hypothécaire?
Le crédit hypothécaire se conclut dans un “but immobilier”. C’est-à-dire : construire, transformer, acheter, etc., mais aussi par exemple financer des droits de succession si cette solution permet d’éviter la vente d’un bien immobilier. Le crédit hypothécaire existe sous différentes formes et est soumis à une réglementation stricte. Examinons le sujet brièvement :
• Hypothèque. Si vous contractez un crédit pour acheter ou construire une maison, cette habitation est hypothéquée. Cette procédure s’effectue par l’entremise d’un notaire, qui établit l’acte hypothécaire. ING demande généralement une inscription hypothécaire en premier rang. Exceptionnellement, ING se contente d’une hypothèque en second rang, d’un mandat notarié ou même d’une promesse d’hypothéquer.
• Montant. Le montant minimum d’un crédit hypothécaire est de 12.500 euros. Le montant maximum que vous puissiez emprunter est déterminé en fonction de votre projet et de votre capacité de remboursement.
• Prélèvement. Le montant emprunté est mis à votre disposition en une seule fois (pour un achat) ou en plusieurs tranches (pour une nouvelle construction).
• Durée. La durée d’un crédit hypothécaire varie entre 3 et 30 ans, selon les choix que vous faites.
• Taux d’intérêt. Vous avez le choix entre un taux d’intérêt fixe ou variable.
• Aspects fiscaux. Les économies fiscales concernent aussi bien les intérêts payés du crédit que les amortissements en capital et les primes de l’assurance solde restant dû.
• Formes: Un crédit hypothécaire est accordé sous la forme d’une ouverture de crédit (crédit hypothécaire constant). Ceci implique que vous pouvez encore prélever ultérieurement les montants que vous avez remboursés. En guise de garantie, vous donnez à la banque une inscription hypothécaire qui conserve sa valeur durant toute la durée du crédit.
• Modalités de remboursement. Dans la majorité des cas, vous remboursez chaque mois une partie du crédit. Vous pouvez également opter pour un remboursement trimestriel, bisannuel ou même annuel. Vous avez en outre le choix parmi plusieurs formules:
• Mensualités constantes: vous payez chaque mois un montant fixe. Au début, vous payez surtout des intérêts. A la fin, vous remboursez essentiellement le capital.
• Amortissements constants en capital: vous payez chaque mois un montant variable. Au début, les remboursements sont plus élevés qu’à la fin.
• Amortissements variables en capital: vous déterminez vous-même le montant de vos amortissements en capital. En cours d’hypothèque, vous pouvez changer ce montant quatre fois. Une solution idéale pour adapter le remboursement à vos revenus actuels et futurs.
• Pas d’amortissements en capital intermédiaires: si vous optez pour un crédit hypothécaire à terme fixe (3 ou 5 ans), vous remboursez le capital en une seule fois, à la fin de l’hypothèque. En cours d’hypothèque, vous ne payez que les intérêts. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






6. Le père Grandet

Au physique, Grandet était un homme de cinq pieds, trapu, carré, ayant des mollets de douze pouces de circonférence, des rotules noueuses et de larges épaules, son visage était rond, tanné, marqué de petite vérole ; son menton était droit, ses lèvres n'offraient aucune sinuosité, et ses dents étaient blanches ; ses yeux avaient l'expression calme et dévoratrice que le peuple accorde au basilic ; son front, plein de rides transversales, ne manquait pas de protubérances significatives ; ses cheveux jaunâtres et grisonnants étaient blanc et or, disaient quelques jeunes gens qui ne connaissaient pas la gravité d'une plaisanterie faite sur monsieur Grandet. Son nez, gros par le bout, supportait une loupe veinée que le vulgaire disait, non sans raison, pleine de malice. Cette figure annonçait une finesse dangereuse, une probité sans chaleur, l'égoïsme d'un homme habitué à concentrer ses sentiments dans la jouissance de l'avarice et sur le seul être qui lui fût réellement de quelque chose, sa fille Eugénie, sa seule héritière. Attitude, manières, démarche, tout en lui, d'ailleurs, attestait cette croyance en soi que donne l'habitude d'avoir toujours réussi dans ses entreprises. Aussi, quoique de mœurs faciles et molles en apparence, monsieur Grandet avait-il un caractère de bronze. Toujours vêtu de la même manière, qui le voyait aujourd'hui le voyait tel qu'il était depuis 1791. Ses forts souliers se nouaient avec des cordons de cuir ; il portait en tout temps des bas de laine drapés, une culotte courte de gros drap marron à boucles d'argent, un gilet de velours à raies alternativement jaunes et puce, boutonné carrément, un large habit marron, à grands pans, une cravate noire et un chapeau de quaker. Ses gants, aussi solides que ceux des gendarmes, lui duraient vingt mois et, pour les conserver propres, il les posait sur le bord de son chapeau à la même place, par un geste méthodique. Saumur ne savait rien de plus sur ce personnage.

Extrait de Honoré de Balzac, Eugénie Grandet.

7. Le discours de Maurice Barrès
Si nous supprimons la peine de mort, si nous faisons cette expérience du désarmement, au risque de qui serait-elle faite ? Il faut bien le constater : ce sont les pauvres que nous dé-couvrons, ce sont eux qui pâtiront d'abord. Quoi qu'on fasse, il est bien certain que la police protégera toujours mieux mes riches que les pauvres...
Cette suppression de la peine de mort sera-t-elle du moins un ennoblissement de notre civilisation ? Si quelques-uns sont disposés à la croire, c'est qu'ils désirent mettre, de plus en plus, notre société d'accord avec les données que nous fournit la science. Nous écoutons les médecins qui nous disent en regardant les assassins : "Ils sont nécessités. Celui-ci tient son crime de son atavisme, cet autre le tient du milieu dans lequel il a été plongé"...
Pour ma part, je demande que l'on continue à nous débarrasser de ces dégradés, de ces dégénérés dans les conditions légales d'aujourd'hui, en tenant compte des indications qui nous sont fournies par les hommes de science compétents, quand ils nous disent que celui-ci relève des asiles plutôt que de la punition. Je crois qu'il y a lieu de recourir à la punition exemplaire (...)
C'est par amour de la santé sociale que je vote le maintien et l'application de la peine capitale. En tout cas, qu'il me soit permis de vous dire en terminant, cette mesure que vous croyez une mesure de générosité, c'est une générosité que nous ferons aux dépens des au-tres.
• Relève les indices qui te permettent de reconnaître chaque type de texte

Type Indices
informatif (explicatif)

argumentatif

poétique

narratif

injonctif (incitatif)

descriptif


• Voici deux chansons, à quel type de texte appartiennent-elles ?

1. Je suis pour (M. Sardou)
Tu as volé mon enfant,
Versé le sang de mon sang.
Aucun Dieu ne m'apaisera.
J'aurai ta peau. Tu périras.
Tu m'as retiré du cœur
Et la pitié et la peur.
Tu n'as plus besoin d'avocat.
J'aurai ta peau. Tu périras.

Tu as tué l'enfant d'un amour.
Je veux ta mort.
Je suis pour.

Les bons jurés qui s'accommodent
Des règles prévues par le code
Ne pourront jamais t'écouter,
Pas même un christ à tes côtés.
Les philosophes, les imbéciles,
Parc'que ton père était débile,
Te pardonneront mais pas moi.
J'aurai ta tête en haut d'un mât. Tu as tué l'enfant d'un amour.
Je veux ta mort.
Je suis pour.

Tu as volé mon enfant,
Versé le sang de mon sang.
Aucun Dieu ne m'apaisera.
J'aurai ta peau. Tu périras.
C'est trop facile et trop beau.
Il est sous terre. Tu es au chaud.
Tu peux prier qui tu voudras.
J'aurai ta peau. Tu périras.

Tu as tué l'enfant d'un amour.
J'aurai ta mort.
Je suis pour.



2. Gastibelza (G. Brassens)
Gastibelza, l'homme à la carabine,
. . Chantait ainsi :
« Quelqu'un a-t-il connu doña Sabine ?
. . Quelqu'un d'ici ?
Chantez, dansez, villageois ! la nuit gagne
. . Le mont Falu ...
Le vent qui vient à travers la montagne
. . Me rendra fou. »

« Quelqu'un de vous a-t-il connu Sabine,
. . Ma señora ?
Sa mère était la vieille maugrabine
. . D'Antequera,
Qui chaque nuit criait dans la tour Magne
. . Comme un hibou ...
Le vent qui vient à travers la montagne
. . Me rendra fou. »

« Vraiment, la reine eût près d'elle été laide
. . Quand, vers le soir,
Elle passait sur le pont de Tolède
. . En corset noir.
Un chapelet du temps de Charlemagne
. . Ornait son cou...
Le vent qui vient à travers la montagne
. . Me rendra fou. »

Le roi disait, en la voyant si belle,
. . A son neveu :
"Pour un baiser, pour un sourire d'elle,
. . Pour un cheveu,
Infant don Ruy, je donnerai l'Espagne
. . Et le Pérou !
Le vent qui vient à travers la montagne
. . Me rendra fou. » « Je ne sais pas si j'aimais cette dame,
. . Mais je sais bien
Que, pour avoir un regard de son âme,
Moi, pauvre chien,
J'aurai gaîment passé dix ans au bagne
. . Sous les verrous...
Le vent qui vient à travers la montagne
. . Me rendra fou. »

« Quand je voyais cette enfant, moi le pâtre
. . De ce canton,
Je croyais voir la belle Cléopâtre,
. . Qui, nous dit-on,
Menait César, empereur d'Allemagne,
. . Par le licou...
Le vent qui vient à travers la montagne
. . Me rendra fou. »

« Dansez, chantez, villageois, la nuit tombe
. . Sabine, un jour,
A tout vendu, sa beauté de colombe,
. . Tout son amour,
Pour l'anneau d'or du comte de Saldagne,
. . Pour un bijou...
Le vent qui vient à travers la montagne
. . M'a rendu fou. »

Victor Hugo dans
Les Rayons et les ombres
(interprété par Georges Brassens)




Les six types de textes que nous allons étudier plus en détails sont donc des modèles théoriques et certains textes sont difficiles à classer (on peut, par exemple, raconter une histoire pour convaincre ou exprimer ses sentiments, une description est souvent intégrée à une histoire, …).

2. Les caractéristiques des six types de textes

Pour chaque type de textes, nous dégagerons une fonction (l’intention dans laquelle on écrit un texte de ce type) et plusieurs caractéristiques. Vous les reprendrez dans un ta-bleau selon le modèle suivant (tableau à mettre en paysage, trois types de textes par faces).

FONCTION Personne Temps Eléments Structure Contextes
Informatif
Descriptif
Poétique
Argumen-
tatif
Narratif
Injonctif

3. Synthèse

En guise de synthèse, vous trouverez six textes qui illustreront chacun des types étudiés. Vous expliquerez chaque choix de texte en vous fondant sur la fonction et les ca-ractéristiques du type illustré. Vous indiquerez la source du texte (si vous l’avez trouvé sur Internet, vous devrez citer l’adresse du site ET la référence du livre dont le texte est extrait). Vous serez cotés pour : le choix du texte, les explications fournies, les ré-férences du texte et l’orthographe de votre travail.

Admin-S Kamel
Admin

Messages : 2142
Date d'inscription : 07/07/2013
Age : 51

http://barikafle.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum