Barika FLE
Chers collègues : bienvenue à vous ,ce lien est le

votre ,enrichissez le ,il est à votre service .
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Derniers sujets
» solutions des exercices de manuel 2AM
Lun 13 Nov - 18:28 par Yessad

» Compréhension de l’oral P3 S2 4AM
Ven 3 Nov - 21:34 par hanane89

» : La synthèse de deux documents :
Mer 25 Oct - 0:29 par sabeur

» Le compte rendu critique (cours avec modèle pratique):3AS:
Mer 25 Oct - 0:24 par sabeur

» Devoir de français n°1 niveau :2am
Sam 21 Oct - 15:54 par Faiçal

» Composition de français du 1er trimestre Niveau : 4ème AM :
Sam 21 Oct - 15:47 par Faiçal

» Exercices sur le texte argumentatif :
Mar 17 Oct - 9:21 par fouatih

» EXEMPLE D ACTIVITES FAISABLES EN TD 4AM
Mar 17 Oct - 9:14 par fouatih

» Répartition annuelle 2AS/
Sam 14 Oct - 12:42 par madiland

» citation et proverbe
Dim 1 Oct - 14:14 par cheraga nadjet

» composition 3AM 3eme série
Ven 5 Mai - 19:27 par amouna

» Un CD contenant le programme et les fiches de la 1AM :
Lun 24 Avr - 19:38 par aboudaboud

» Texte sur les énergies renouvelables _1AM_P3_à exploiter au devoir ou en composition 3
Dim 16 Avr - 16:34 par janina janina

» toutes fiches pédagogiques de la 4em année moyenne
Sam 11 Mar - 20:08 par adim

» Composition 3AM Trimestre 2
Mer 8 Mar - 21:05 par oumselmane

» fiches 1am 2G
Mar 28 Fév - 18:41 par mazari mina

»  P2. S2. Compréhension de l'oral :Support : « document sonore » + pages 111 /112.niveau:4am:
Lun 20 Fév - 20:03 par gamra

» Y a-t-il un guide de professeur
Ven 17 Fév - 16:25 par Mme Médjani FZ

»  Composition du troisième trimestre 4AM
Dim 12 Fév - 19:20 par Mme Médjani FZ

» Etude de texte4AM
Dim 12 Fév - 19:13 par Mme Médjani FZ

Partenaires




.Projet 2 : 2AS:Objet d’étude : le plaidoyer et le réquisitoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

.Projet 2 : 2AS:Objet d’étude : le plaidoyer et le réquisitoire.

Message par Admin-S Kamel le Ven 31 Jan - 19:48

.Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes

Intentions communicatives : Argumenter pour plaider une cause ou la discréditer.

Objet d’étude : le plaidoyer et le réquisitoire.

Séance de mise en place du projet :

Canevas de la séquence 1 : Plaider une cause


I- Phase de compréhension : 3H.

Présentation du thème, mise en relief des caractéristiques essentielles.

Supports : 1- Plaidoyer pour l’action
2- Eloge de la vie bédouine

II- Activités de langue : 4H

1- Lexique de l’argumentation
2- Enumération et gradation
3- Les relations logiques : Explicites / Implicites
4- Séance de remédiation

III- Activités d’écriture et de réécriture : 2H

1- Co-évaluation de l’expression écrite (grille d’évaluation)
2- Production : Les élèves auront à choisir l’un des deux thèmes.
a- Faire l’éloge d’un comportement humain noble.
b- Rédaction d’un plaidoyer pour la protection et la sauvegarde d’un patrimoine.

IV- Phase d’élargissement : 1H

V- Etude d’un texte poétique

Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes

Séance de mise en place du projet :
1- Présentation du projet sous forme d’une situation problème
Le procès du nucléaire
2-Problématisation globale : Anticipation sur le contenu et la forme du support à produire
• Qu’est ce qu’une mise en scène ?
• Qu’est ce qu’un procès
• Qu’appelle-t-on valeurs humanistes ?
• Quelles sont les valeurs humanistes à défendre ?
• A qui est destinée la mise en scène d’un procès ?
• A quoi va –t- elle servir ?

1- Evaluation diagnostique :
Exercice1 : Complétez le texte suivant avec les mots proposés
Pertinence - illustrer - adhérer -thèse - thème- persuader
Argumenter, c’est choisir des arguments ou des preuves pour convaincre ou persuader le lecteur d’adopter la…………… que l’on soutient.
L’argumentation développe un………….. (Le sujet) pour lequel le locuteur émet un avis (la thèse). Pour tenter de convaincre ou persuader le lecteur de la ………….. de la thèse (défendue), le locuteur adopte des arguments qu’il peut ………… par des exemples pertinents.
Pour ce faire, le scripteur/locuteur aura recours à divers procédés : il tentera de faire …………. son lecteur/interlocuteur aux thèses qu’il propose, il intervient sur les idées, les croyances, les valeurs et les représentations de l’autre.

Exercice 2- Rétablissez l’ordre des paragraphes dans le texte suivant en précisant quels éléments vous permettent de reconstituer le raisonnement.

a- Il repose et amuse. Il évoque une activité sans contrainte, mais aussi sans conséquence sur la vie réelle.
b- Les jeux sont innombrables et de multiples espèces : jeux de société, d’adresse, de hasard, jeux de plein air, de patience, construction, etc.
c- Surtout, il entraîne immanquablement une atmosphère de délassement ou de divertissement.
d- Malgré cette diversité presque infinie et une remarquable constance, le jeu appelle les mêmes idées d’aisance, de risque ou d’habilité.
e- Il s’oppose au sérieux de celle-ci et se voit ainsi qualifié de frivole.

4- Sujet de l’expression écrite : Partisans et détracteurs du nucléaire se livre une guerre d’opinion sur l’usage ou non de cette technologie.
A - Quelles seraient les thèses des uns et des autres ?
B - Et vous à quel camp pensez-vous appartenir ?
C- Organisez un débat en classe entre partisans et détracteurs du nucléaire.


Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes

Séquence 1 : Plaider une cause

Phase de compréhension :
Objectifs : A la fin de cette phase l’élève sera capable de :

- Reconnaître les principales caractéristiques du texte argumentatif.
- Etablir le plan de type de texte.
- Comprendre l’organisation de l’argumentation en fonction des articulateurs.
- Comprendre le degré d’implication de l’auteur.
- Identifier l’argumentation liée à la raison et celle liée aux sentiments.

Etude du texte support 1 : Plaidoyer pour l’action Albert Jacquard

Analyse
Questions Réponses
1- Qui est l’auteur de ce texte ? A qui s’adresse-t-il ?
2- Comment marque-t-il sa présence ? Et celle de son interlocuteur ?

3- Quel est le thème qu’il aborde ?

4- Quel est le constat de départ de l’auteur ?
5- Quelle thèse énoncée dans le deuxième paragraphe énonce-t-il ?
6- A quoi selon lui êtes-vous condamnés ?
7- Quelles mises en garde énonce-t-il ?
8- Quels conseils donne-t-il ?
9- quelle proposition exprime l’idée dominante du 4ème ¶ ?
10- « Ce rôle n’est pas encore écrit »comment expliquez-vous cette phrase ?
11- Comment l’auteur l’explique-t-il, lui ?
12- D’après l’auteur quel est le devenir de l’homme de l’an 2000 ? à quoi doit-il s’attendre ?

13- A la fin du texte, quel sens le verbe « choisir » prend-il pour vous ? 1- L’auteur de ce texte est A. Jacquard. Il s’adresse aux jeunes.
2- Il marque sa présence par le pronom personnel « je » et celle de son interlocuteur par le pronom « tu ».
3- Le thème abordé : Tout être est appelé à s’engager et agir pour le bien de l’humanité.
4- L’auteur commence par constater que quelque soit la grandeur des choses, elles sont toujours composées par d’autres infiniment petites mais indispensables.
(ensemble de comparaisons pour démontrer un fait).
5- Il annonce qu’on est obligé de contribuer à la construction de notre monde.
6- Selon l’auteur nous sommes condamnés à participer aux événements de notre époque et à ceux qui vont suivre.
7- Il nous met en garde de sous-estimer notre influence sur le cours des choses et de nous sentir impuissants devant un quelconque problème.
8- Il nous conseille de toujours occuper le devant de la scène et de ne jamais dire « je n’y peux rien » ou « je n’y suis pour rien ».
9- La proposition est : « avec huit milliards d’autres tu vas jouer un rôle. »

10- L’homme possède la faculté d’agir et donc de changer ce qui l’entoure.

11- L’auteur est du même avis il l’explique en disant : « eux seuls sont capables de dire non à la nature… ».
12- L’homme de l’an 2000 récoltera ce qu’il a semé des années auparavant. Il connaîtra de rudes convulsions.
13- Choisir c’est prendre le temps de réfléchir et agir pour son bien et celui de l’humanité.
Exercice de synthèse :
Résumez l’ensemble des arguments donnés par l’auteur pour convaincre son interlocuteur.

1- Tu es contraint de contribuer à l’orientation du monde puisque tu en fais partie.
2- Ta présence pèse autant que celle de n’importe quel autre humain.
3- Tu as forcément un rôle à jouer. (et il n’est pas déjà écrit).
4- Tu es capable d’écrire des pages de l’humanité.
5- Tu dois être parmi ceux qui participeront à orienter l’humanité vers un lendemain meilleurs en dépit de toutes les difficultés.

Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes
Séquence 1 : Plaider une cause

Phase de compréhension :

Texte support 2 : Eloge de la vie bédouine
Emir Abdelkader
Image du texte :
- Titre en gras
- Illustration montrant des cavaliers à la chasse.
- Texte écrit sous forme de poème.
Analyse

Questions Réponses
1- Qui est l’auteur de ce texte ?
2- A qui s’adresse-t-il ?

3- Que reproche-t-il aux citadins ?

4- Qu’est ce qui le montre ?

5- Où commence vraiment l’éloge ?
6- Selon l’émir, qu’est ce qui fait la splendeur de la vie bédouine ?

7- Les bédouins sont ils des gens sédentaires ?
8- Relevez dans le texte des expressions qui le montrent.
9- Quelle est la vraie nature du bédouin ?
1- C’est l’Emir Abdelkader ?
2- Il s’adresse à tous ceux qui ignorent les bienfaits de la vie bédouine.
3- Il leur reproche d’ignorer le sens de la vie bédouine.
4- Il s’adresse à eux en disant : Que l’ignorance engendre de maux !
5- L’éloge commence au septième vers.
6- C’est sa nature, ses décors enchanteurs, son air délicieux, sa nourriture saine et abondante.
7- Non, ce sont des nomades.

8- « le jour du départ », « nous partons de nuit ».
9- C’est avant tout un cavalier.

Exercice de compréhension :

Classez les termes suivants dans le tableau ci-dessous selon leur appartenance :
Solitudes, tentes, musique de flûte, animaux, chamelier, dune, jardin, oasis, cantilène, pierre, souillures.

Vie bédouine Vie citadine

Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes
Séquence 1 : Plaider une cause

Activités de langue : Lexique de l’argumentation

Exercice 1 : voici des mots ou expressions qui font partie du champ lexical de l’argumentation. Reliez-les à leurs définitions respectives.

Notion Définition
1- Argument

2- Destinataire


3- Locuteur
4- Discuter une thèse

5- Eloge

6- Etayer une thèse

7- Exemple

8- Plaidoyer

9- Réfuter une thèse
10- Thème
11- Thèse A- C'est une idée qui s'intègre à un raisonnement ; l'argumentation s'appuie sur une démarche logique et explicite.
B- C'est la (les) personne(s) à qui s'adresse le locuteur (il est lié à la 2ème personne du singulier ou du pluriel, et à la 1ère du pluriel si le locuteur l'associe à ses propos).
C- C'est celui qui énonce un message (il s'exprime à la 1ère personne du singulier) ; il manifeste sa présence par des indices d'énonciation (il ne s'agit pas toujours de l'auteur, ce peut être un de ses personnages).
D- C'est réfléchir à la valeur d'une opinion en pesant le pour et le contre.
E- Ce sont des paroles ou un écrit à la louange de quelqu'un ou de quelque chose.
F- C'est renforcer une thèse par des arguments et des exemples supplémentaires.
G- C'est un fait analogue au fait en question dans un propos qui est considéré par rapport à lui ; il sert à illustrer, prouver, éclairer.
H- Discours oral ou écrit qui défend, avec vigueur et éloquence, une opinion ou un parti pris. (son contraire : réquisitoire)
I- C'est s'opposer à une argumentation en prouvant sa fausseté.
J- C'est ce dont il est question principalement dans l'énoncé.
K- C'est la position du locuteur à l'égard du sujet, du thème qu'il évoque

Exercice 2 : Complétez le texte suivant par les mots qui conviennent.
Détracteurs, défenseurs, protagonistes, antagonistes, partisans, adversaires, médiateur, opposant.

L’APC devait choisir entre la construction d’une salle de sport et celle d’une médiathèque. Le début fut enflammé chacun des …………………. Etant convaincu du bien-fondé de son choix. Les ………………….. de la salle de sport réclamaient un lieu pour les nombreux sportifs de la commune. De leur côté les ………………. De la médiathèque reprochaient à leur………………………. De manquer d’objectivité car il existait déjà, disaient-ils, de nombreux équipement sportifs. Ils faisaient remarquer qu’une médiathèque pouvait intéresser toute la population. Le maire a essayé de jouer le rôle de ……………… entre les ……………………. Mais les oppositions étaient très vives. Aucun consensus n’a été possible. Une autre réunion doit intervenir.
Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes.

Séquence 1 : Plaider une cause.

Activités de langue : Verbes et indices d’opinion.
Objectifs :
I- verbes d’opinion :

a- Celui qui affiche une position favorable (pour une cause) c’est celui qui :
- est d’accord, approuve, affirme, pense, dit, reconnait, admet, estime, soutient.
b- Celui qui manifeste un désaccord avec une cause, celui qui la juge défavorablement, qui est contre, c’est celui qui :
- s’oppose, désapprouve, refuse, réfute, rejette, conteste, nie, contredit.

II- Indices d’opinion :

Selon moi, à mon avis, d’après moi, personnellement je pense, je crois que, moi je suis persuadé que…

Exercice d’application : Lisez attentivement le texte ci-dessous et complétez le tableau.

L’utilisation de l’Internet par les adolescents donne lieu à de longues controverses entre les partisans du Net et ses opposants. Les partisans soutiennent que communiquer par ordinateur est formateur. Les détracteurs dénoncent les dangers que peuvent encourir les jeunes sur certains sites et s’insurgent contre les parents qui laissent leurs enfants livrés à eux-mêmes. Malgré ces inconvénients, les adeptes du réseau sont de plus en plus nombreux, les cybercafés poussent comme champignons et sont généralement plein de monde.

Mots exprimant l’accord Mots exprimant le désaccord
Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes.

Séquence 1 : Plaider une cause.

Activités de langue : Lexique de : « Enumération et gradation »

L'énumération juxtapose une série de termes, qui peuvent être ordonnés d'une manière progressive.
Exemple : « Quelques milliards d'années sont peu de choses pour un univers, quelques millions d'années peu de chose pour une espèce, quelques milliers d'années
Peu de chose pour une culture. »


Dans ce texte, qui développe une énumération, la succession des trois expressions « quelques milliards d'années ; quelques millions d'années ; quelques milliers », s'appuie sur la progression instaurée par les compléments : « peu de choses pour un univers ; peu de choses pour une espèce ; peu de choses pour une culture. »

La gradation crée une dramatisation en ordonnant les termes d'un énoncé selon une progression croissante.
Exemples :
• « Le cosmos, l'humanité, notre société... »
• « ... mais cela que donnera la possibilité, à toi comme à tous ceux qui voudront agir, de participer à ces changements, de les orienter, de choisir. »
Applications :

Exercice 1 p71 : Identifiez les termes de l'énumération et dites quand cela est possible sur quoi la progression s'appuie.
a- Sur les verbes.
b- Sur les adverbes.
c- Sur les déterminants numéraux (cardinaux)
Exercice 2 p71 : Relevez les termes qui composent la gradation.

d- fils -- joie -- l'honneur de nos jours
e- énorme -- superbe -- puissamment inculte -- pleine de hasards qui étalaient des floraisons monstrueuses, elle connut à la bêche et aux arrosoirs des jardiniers
c- d'abord un bruit léger -- murmure -- file -- sème en courant le trait empoisonné /// le recueille -- vous le glisse /// germe -- rampe -- chemine -- va /// se dresser -- siffler -- s’enfler -- grandir à vue d’œil /// s’élance -- étend son vol -- tourbillonne --enveloppe -- arrache -- entraîne -- éclate -- tonne

Exercice 3 p72.

En utilisant énumération et gradation complétez le passage suivant à l’aide de :
Agriculture ; guerres ; politiques ; démographie ; religieuses ; rivalités ; africain ; exode rural ; américain ; contraintes ; asiatique ; le contexte économique ; ethniques.
a- guerres -- rivalités -- contraintes -- démographie -- le contexte économique
b- agriculture -- exode rural -- politiques -- ethniques -- religieuses -- africain -- asiatique – américain

Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes.

Séquence 1 : Plaider une cause

Activités de langue :

Syntaxe : « Les relations logiques »

Objectifs : L’élève sera amené à :
- Reconnaître les relations logiques dans un énoncé.
- Identifier le (les) rapport(s) logique(s) exprimé(s).
- Utiliser les outils grammaticaux pour les exprimer (connecteurs)

I- Les relations logiques explicites :

• Dans un énoncé, les éléments porteurs de sens (informations essentielles, illustrations...) sont disposés de façon à exprimer un rapport logique.
• Les principales relations logiques sont : la cause, la conséquence, l'opposition, le but, l'hypothèse...
• Ses relations logiques peuvent être exprimées explicitement par des outils grammaticaux ou lexicaux, ou implicitement.
• Les principaux outils grammaticaux qui expriment les relations logiques explicites :


Rapport de Conjonctions de coordination Conjonctions de subordination Adverbes
Cause Car Parce que, puisque, comme, étant donné que, sous prétexte que ... En effet
Conséquences Donc De sorte que, si bien que, au point que, de manière que ... C'est pourquoi, alors, ainsi, par conséquent, aussi ...
Opposition Mais
Or Alors que, tandis que, bien que, encore que, quoique ... Au contraire, en revanche, néanmoins, par contre ...
But Pour que, afin que, de crainte que, de peur que, de sorte que ...
Hypothèse Et Si, au cas où, à supposer que, en admettant que … Alors, en ce cas ...

Application :
Exercice 1, pages 73 &74 Sad manuel scolaire)

Entourez les connecteurs logiques et nommez les relations qu’ils introduisent.

Mais pourquoi donc nos yeux remuent-ils en tous sens derrière nos paupières fermées pendant certaines phases du sommeil, alors qu’ils n’ont rien à voir ? Parce que notre cornée a besoin d’oxygène. Quand l’œil est ouvert la cornée est rafraichie par l’air… dans une tiédeur si constante que l’humeur aqueuse endormie ne remplirait plus son rôle de nourricier.
Réponse : Mais (opposition) - donc (conséquence) - alors que (opposition) - parce que
(Cause) - en effet (cause) - quand (temps) - si ... que (conséquence)

Exercice 2, page 74 (manuel scolaire).
Réécrivez le texte en employant les connecteurs, dont la valeur est indiquée, de façon à rendre plus explicite les articulations du raisonnement.
Réponse : Concession (or) – addition (et) – conséquence (ainsi) – conséquence (donc)

II- Les relations logiques implicites :

La relation logique peut être aussi établie de manière implicite par la ponctuation et n’être éclairée que par le contexte ou exprimée par une subordonnée relative à valeur circonstancielle.
Quelques moyens syntaxiques pour exprimer une relation logique implicite :
Apposition : Grand et puissant, il devint catcheur. (Cause)
Il fait sombre, allumons. (Conséquence)
Génial inventeur, Edison est modeste. (Opposition)
Mieux conseillé, il aurait réussi. (Condition/hypothèse)
Juxtaposition :
Il a pris son congé, il se surmenait (Cause)
Il peut dire ce qu’il veut, je ne le crois pas. (Opposition)
N’étaient-ce les ONG les multinationales réussissaient dans leur projet.
(Hypothèse).

Relative à valeur circonstancielle :
Mon père, qui se surmenait, a pris un congé. (Cause)

Application :
Exercice 1p75 : Relevez les relations logiques implicites puis réécrivez-les de façon à les rendre explicites.

1- Opération prestigieuse pour les états unis, la conquête de la lune se révéla très coûteuse.
- Certes la conquête de la lune fut une opération prestigieuse pour les EU, mais elle se révéla très coûteuse. (Concession)

2- S’arracher au globe terrestre et partir à la conquête de l’univers : les hommes, qui en rêvent depuis longtemps, ont relevé ce véritable défi scientifique et financier.

Les hommes ont relevé le véritable défi scientifique et financier, ils se sont arrachés au globe terrestre et sont partis à la conquête de l’univers, parce qu’ils en avaient rêvé depuis longtemps. (Cause)

Les hommes ont longtemps rêvé de s’arracher au globe terrestre et de partir à la conquête de l’univers, alors, ils ont relevé le défi scientifique et financier. (Conséquence)
Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes.

Séquence 1 : Plaider une cause.

Production écrite :
Objectifs :


Exercice : Voici dans le désordre une introduction, des conclusions et des arguments pour et contre le nucléaire. Identifiez l’introduction, la conclusion et classez les arguments dans le tableau.

1. Le nucléaire est indispensable au progrès et à l’indépendance énergétique.
2. Il faut surtout maîtriser les risques dans les centrales nucléaires.
3. Un accident dans une centrale nucléaire a fait des morts.
4. Il faut encourager le développement de l’énergie nucléaire pacifique.
5. Le nucléaire est un véritable désastre écologique.
6. Le nucléaire est une source d’énergie intéressante.
7. L’énergie de nombreuses applications dans l’industrie, la médecine, l’agriculture.
8. Le débat sur l’énergie nucléaire est loin d’être achevé. Les arguments que l’on eut échangé à ce sujet sont très variés et nombreux.
9. Le nucléaire est un jeu dangereux.
10. Les fuites radioactives contaminent la flore et provoquent l’évacuation de villes entières.
11. Il faut supprimer les centrales nucléaires qui représentent une véritable menace contre toute forme de vie.

Introduction :
Conclusion :

Arguments en faveur du nucléaire Arguments contre le nucléaire.

Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes.

Séquence 2 : Dénoncer une opinion, un fait, un point de vue.

Auto-évaluation de l’expression écrite :

Objectif :

Elaboration collective d’une grille d’auto-évaluation afin d’améliorer les productions primaires.

Grille d’auto-évaluation :

Contenu oui non
1- En tant qu’énonciateur je peux apparaître dans mon texte.

2- J’ai exprimé la thèse que je veux défendre ou attaquer.

3-Au cours de mon développement j’ai présenté des arguments (des raisons convaincantes), en faveur de la thèse que je défends.

4- J’ai étayé mes arguments d’exemples concrets, significatifs pris dans la vie quotidienne.

5- J’ai utilisé des articulateurs logiques qui organisent la pensée, la réflexion et qui structurent les étapes du raisonnement.

6- J’ai écrit une conclusion qui affirme et renforce la thèse que j’ai défendue.

7- J’ai mis mon texte en paragraphes.

8- J’ai soigné mon écriture respecté l’orthographe.

Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes

Intentions communicatives : Argumenter pour plaider une cause ou la discréditer.

Objet d’étude : le plaidoyer et le réquisitoire.

Canevas de la séquence 2 : Dénoncer un fait, une opinion. Débattre d’un sujet d’actualité.


I- Phase de Compréhension : 4H

Supports : 1- Dérive de la science
2- Venise ou la kermesse frénétique
3- Le nucléaire parade à l’effet de serre

II- Activités de langue : 3H

2- L’antonymie
3- Les modalités appréciatives
4- Les modalités à visée argumentative

III- Activités d’écriture et de réécriture : 2H
2- Préparation à l’écrit
3- Compte rendu de l’expression écrite

IV- Phase d’élargissement : 1H
Exercices de renforcement

Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes.

Séquence 2 : Dénoncer une opinion, un fait, un point de vue.

Phase de compréhension :

Objectifs : A la fin de cette phase l’élève sera capable de :
Texte :

Qu’est-ce que c’était ce sport où vingt cinq gaillards s’essoufflent, pendant que quarante mille bougres, immobiles, attrapent des rhumes, fument la cigarette et ne donnent d’exercice, qu’à leurs cordes vocales ?

Je ne dédaigne pas l’exercice corporel : je l’aime, je le recommande, je le souhaite souvent, au fond d’une retraite trop studieuse. Mais cette comédie du sport avec laquelle on trompe et fascine toute la jeunesse du monde, j’avoue qu’elle me semble assez bouffonne.

Le sport devrait être, avant tout, une chose personnelle, discrète, une occasion de rivalités familières, et surtout un plaisir, un amusement, un thème de gaieté, de récréation. Malheureusement entre les mains « des hommes d’affaires habiles » il est devenu la plus avantageuse des entreprises de spectacles. Il est devenu la plus étonnante école de vanité.

L’ambition de briller au premier rang, pousse un grand nombre de jeunes hommes à réclamer de leurs corps des efforts auxquels ce corps parait peu propre. Le sport n’est plus, pour beaucoup, un harmonieux amusement, c’est une besogne harassante, un surmenage qui excède des organes et fausse la volonté.

Les compétitions perdent leur grâce caractère de jeux purs, en effet, elles sont souvent empoisonnées par des considérations de gain ou de haines nationales. Elles deviennent brutales et dangereuses.
Georges Duhamel (scènes de la vie future)
Gaillard : Personne forte, solide
Bougres : types sans caractère particulier.
Dédaigner : mépriser, détester.
Fasciner : Séduire, subjuguer
Bouffonne : extravagante
Vanité : prétention, orgueil mal placé.
Observation.

Image du texte :

- Texte sans titre
- Références : Nom de l’auteur, Georges Duhamel.
Source, scènes de la vie future.

Hypothèse de sens :
De quoi parle l’auteur
L’auteur parle des faces cachées du sport, l’autre sens du sport : entreprise rentable.

Analyse:

Questions Réponses
1- L’auteur est-il présent dans le texte ?
Par quelle marque d’énonciation ?
2- Quel est le constat de départ de l’auteur ?

3- Quel est l’exemple qui l’illustre ?


4- Quelles sont les expressions utilisées par l’auteur pour révéler (dénoncer) les faces cachées du sport ? (spectacle).
5- Selon l’auteur, comment doit/devrait être le « sport » proprement dit ?


6- Qui sont désignés par l’expression « des hommes d’affaire habiles » ?
7- Qu’engendrent ces personnes ?
8- Que veut dire l’auteur par la dernière phrase du texte ?

9- Partagez-vous l’opinion de l’auteur ?
10- Quel est le but de ce texte ? 1- Oui. Donc il s’implique dans son discours (indice de subjectivité : j’avoue)
2- Il commence par constater (remarquer) que le sport est un spectacle avant d’être une activité physique.
3- « En donnant d’exercice qu’a leurs cordes vocales ».

4- Cette comédie, trompe, fascine toute la jeunesse du monde, assez bouffonne, l’emploi du conditionnel (devrait).
5- Une chose personnelle (choix).- une occasion de rivalités familière.- un plaisir. – un amusement – thème de gaieté (bonne humeur), de récréation.
6- Ce sont les sponsors, les publicitaires.

7- L’ambition de briller au premier rang, efforts auxquels le corps parait peu propre, besogne harassante, un surmenage, excède les organes, fausse la volonté, vouloir aller plus loin plus vite au dépend de sa santé.
8- Le sport a perdu de sa valeur, de sa grâce (harmonie) et crée la haine au lieu de n’être qu’un amusement, un plaisir.
9- Réponses diverses.
10- Georges Duhamel a écrit ce texte dans le but de dénoncer les dérapages du sport et de nous mettre en garde contre les conséquences qui pourraient en résulter.
Exercice de compréhension :

Complétez le texte avec les mots proposés :

G. Duhamel a écrit un texte …………………. dans lequel, il ……………. une pratique sportive …………………. par des enjeux de ……………..et de vanité.
Selon l’auteur, le ……………… sport est avant tout un …………………. , un plaisir.

Mots proposés : vrai, argumentatif, gain, dénonce, amusement, faussée

Réponse :

G. Duhamel a écrit un texte argumentatif dans lequel, il dénonce une pratique sportive faussée par des enjeux de gain et de vanité.
Selon l’auteur, le vrai sport est avant tout un amusement, un plaisir.
Plan du texte :

Thèse : Dérapages du sport
Arguments :
- Cette comédie du sport
- La pratique sportive est devenue la plus grande école de vanité.
- Le sport a perdu ses vraies valeurs.
Conclusion :
Le sport doit avoir des valeurs de jeux purs, et non pas créer des haines nationales et devenir dangereux.
Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes.

Séquence 2 : Dénoncer une opinion, un fait, un point de vue.

Phase de compréhension :

Objectifs : A la fin de cette phase l’élève sera capable de :

- Reconnaître les principales caractéristiques du texte argumentatif.
- Comprendre l’organisation de l’argumentation en fonction des articulateurs.
- Comprendre le degré d’implication de l’auteur.
- Identifier l’argumentation liée à la raison et celle liée aux sentiments.
- Identifier les verbes d’opinion

Etude du texte support 2: Dérive de la science Albert Jacquard

Connaissez-vous Jules Verne ? Quelle particularité avaient ses romans ?
Peut-on dire qu’il a anticipé (prévu, deviné) de nombreuses découvertes technologiques ?

Analyse

Questions Réponses
1- Qui est l’auteur de ce texte ? A qui s’adresse-t-il ?
2- Comment marque-t-il sa présence ? Et celle de son interlocuteur ?


3- Quel est le thème qu’il aborde ?


4- Quel est le constat de départ de l’auteur ?


5- Quel exemple illustre parfaitement cette réalité ?

6- Quels sont les expressions employées par l’auteur pour dévoiler les pires conséquences du « progrès techniques » ?
7- Selon l’auteur, en quoi s’est transformé le rêve de l’Homme.
8- Qui sont les gens les plus aptes à délivrer l’humanité de ce cauchemar.
9- Que signifie le mot « conscients » ici.

10- Trouvez-vous qu’Oppenheimer soit le meilleur exemple de ces scientifiques dits : conscients ?

11- Dans la dernière partie l’auteur nous montre que l’homme est face à une équation irrésoluble. Quelle est cette équation.
12- L’auteur a-t- il- proposé une réponse ?

13- Que veut-il nous montrer par l’exemple des ancêtres et du feu ?

14- D’après vous l’auteur est –il pessimiste
(soucieux) ou plutôt optimiste sur le sort de l’humanité ?
15- Partagez-vous son opinion ?
16- Quel est le but de ce texte ? 1- L’auteur de ce texte est A. Jacquard. Il s’adresse à ses contemporains, aux jeunes plus précisément.
2- Il marque sa présence par le pronom personnel « je » et celle de son interlocuteur par le pronom « tu ».
3- Le thème abordé : Le progrès technique qui a longtemps servi l’homme commence à le mener vers sa fin.
4- L’auteur commence par constater que les avancées techniques ne sont pas nécessairement des progrès humains.
5- Jules Vernes, malgré toutes ses prémonitions, n’a jamais prévu dans ses écrits d’armes de destructions massives.
6- Ces expressions sont : Asservissements (servitude, esclavage), suicide collectif.

7-Le rêve de l’Homme s’est transformé en Cauchemar.
8- Les scientifiques conscients.

9-conscients : veut dire éveillés, clairvoyants, mettant les valeurs humanistes au premiers rang de leurs priorités.
10- Non, c’est peut être le plus connu, il tout de même contribué (participé, collaboré) à la création de la bombe atomique.
11- Cette équation est : Pouvons nous refuser de faire ce que notre intelligence nous permet de faire ?
12- Non, il juste soutenu ses propos par une autre question.
13- Au fond l’homme n’a pas changé, il obéit tel n’importe quel être a son instinct de survie.
14- Diverses réponses des élèves.
16- Albert Jaquard a écrit ce texte dans le but de dénoncer les dérives des technologies et de nous mettre en garde contre les conséquences qui pourraient en découler.

Exercice d’évaluation :
Relisez le texte attentivement puis :
1- complétez le tableau ci-dessous
2- Que pouvez-vous en conclure ?

Verbes exprimant un fait Verbes exprimant une opinion

Elaboration du plan du texte :

Thèse : La dérive de la science.

Arguments :
- Asservissement des hommes.
- Suicide collectif.
- Cauchemar au des beaux rêves.
- L’opposition de certains scientifiques conscients aux délires de la science.

Conclusion :

La science est nécessaire mais avec une conscience et respect des valeurs humaines.

Projet 2 : Mettre en scène un procès pour défendre des valeurs humanistes.

Séquence 2 : Dénoncer une opinion, un fait, un point de vue.

Activités de langue : Les antonymes :
Objectifs : L’élève doit être capable de :
- Trouver l’antonyme d’un mot.
- savoir comment obtenir des antonymes par suffixation.
- Employer des antonymes dans ses écrits.

Rappels :

La langue dispose de nombreux couples d’antonymes. Ces antonymes sont :
• Soit des mots appartenant à deux familles étymologiques différentes : jeune/vieux
• Soit des mots formés sur le même radical (d’ordinaire l’un des deux est doté d’un préfixe négatif)
• In – im –il – ir : inexact, impossible, illégal, irrégulier.
• Dé – (dés-, dis-) : désagréable, désaccord, disgracieux, disproportionné.
• Non- : Uni par un trait d’union au mot qui le suit : Non-fumeur, non-violence.
• Moins fréquents son les préfixes :
• Mé-, més-, mal- : Mecontent, mésentente, malhonnête.
• A-, An- : Asymétrie, analphabète.

Exercices d’application :

Exercice1 : a)- Cherchez dans la liste B les antonymes des mots de la liste A.
b)- Indiquez dans chaque cas si les deux mots sont formés sur des radicaux différents ou s’ils appartiennent à la même famille étymologique.

A- Actif, calmement, convergence, disculper, entente, immobile, maigre, majeur, tacher.

B- Détacher, divergence, fébrilement, gros, inculper, mésentente, mineur, mobile, passif.

Exercice 2- Les dix-huit noms suivants sont donnés dans l’ordre alphabétique. Regroupez-les par couples d’antonymes.

Acceptation, affliction, ami, courage, éloignement, ennemi, fertilité, fragilité, gain, joie, lâcheté, modestie, perte, proximité, refus, solidité, stérilité, vanité.

Exercice 3 : Donnez l’antonyme des noms en italique dans les expressions suivantes.

1- Le bord de la route. 2- Un compliment mérité. 3- une différence de caractère.
4- Une équipe de professionnels. 5- L’arrêt des hostilités. 6- une période d’abondance.
7- une politique d’intervention.
Exercice 4 : Les dix-huit adjectifs suivants sont donnés dans l’ordre alphabétique.

Regroupez-les par couples d’antonymes.

Admis, attentif, avare, brillant, distrait, exceptionnel, fréquent, général, habile, habituel, maladroit, particulier, précoce, prodigue, rare, refusé, tardif, terne.

Exercice 5- Donnez l’antonyme des adjectifs en italique dans les expressions suivantes.

Un climat sec - du bois sec - des figues sèches - un beau visage - un beau temps – une belle situation – une loi juste – un calcul juste – des chaussures trop justes – un professeur sévère – une défaite sévère – une tenue sévère.

Exercice 6 : Les dix-huit verbes suivants sont donnés dans l’ordre alphabétique. Regroupez-les par couples d’antonymes.

Accélérer, aider, assouplir, avouer, commencer, compliquer, contracter, dilater, durcir, échouer, finir, gêner, nier, ralentir, remplir, réussir, simplifier, vider.

Exercice 7 : Exprimez le contraire de chacune des phrases ci-dessous en remplaçant le verbe par son antonyme.

1- Bruno adore les romans policiers. 2- Assia m’a prêté cinquante dinars. 3- Il est rare que maman résiste à nos caprices. 4- Au cours du dernier trimestre la situation s’est améliorée. 5- Contrairement à toute attente l’accusé a été condamné. 6- L’entreprise va embaucher une vingtaine d’ouvriers.

Exercice 8 : Au moyen des préfixes dé- (dés), dis- ou mé-, formez l’antonyme des verbes suivants.
Avantager – contenter- favoriser- (se) fier – honorer – joindre – paraître- priser- ranger- unir.

Exercice 9 : Parmi les listes d’adjectifs, trouvez les intrus (ceux qui ne comportent pas le préfixe négatif).
a- Illégal, illicite, illimité, illogique, illusoire.
b- immatériel, immédiat, imparfait, impartial, impatient.
c- découvert, décroissant, dénombrable, déplaisant, déraisonnable.

Exercice 10 :
A l’aide du préfixe approprié, formez l’antonyme des mots en italique dans les expressions suivantes.

1- Une attitude bienveillante. 2- Une politique proaméricaine. 3- Inspirer à fond.
4- Un congé prénatal. 5-Enterrer un projet de loi. 6- Une région de monoculture.
7- Souffrir d’hypoglycémie. 8- Une sympathie réciproque.
Préparation à l’écrit :

Exercice 1 :

Dans le but de répondre à la question « faut-il s’intéresser à son passé ? » ; classez les arguments proposés dans un tableau de ce type :

Il faut s’intéresser à son passé Il ne faut pas s’intéresser à son passé
1- Le poids des traditions freine le progrès.
2- Les hommes ne sont plus de simples animaux à partir du moment où ils ont une histoire.
3- Il faut oublier ses chagrins pour vivre.
4- Il faut connaître les drames de l’histoire pour éviter ceux de l’avenir.
5- Les conquérants utilisent l’histoire comme prétexte à leurs invasions.
6- Nous avons besoin de connaître l’histoire pour raisonner sur le monde présent.

Exercice 2 :

Je dis que le respect de la vie d’autrui n’est pas un devoir social, attendu qu’il existe indépendamment de l’existence ou de la nature d’une société quelconque. Même si un homme tombait de la lune, vous n’auriez pas le droit de le torturer ni de le tuer.

Parmi les propositions suivantes, choisissez celle qui résume le mieux la thèse de l’auteur du texte. Expliquez pourquoi vous écartez les autres propositions.

1- Le respect d’autrui dépend de la nature de la société dans laquelle on vit.
2- Le respect d’autrui n’existe que si on vit de manière indépendante.
3- Le respect d’autrui est un devoir universel qui ne dépend d’aucune culture.
4- Il ne faut ni torturer ni tuer autrui.

Exercice 3 :

Quelle est la thèse de l’auteur dans ce texte ? Reformulez cette thèse en quelques lignes.
Aux yeux du plus grand nombre, il n’y a déjà que le gouvernement qui puisse assurer l’ordre public ; le peuple n’a peur que de la police ; les propriétaires n’ont confiance qu’en elle.
Pour les uns et les autres, le policier n’est pas seulement le principal défenseur de l’ordre, c’est l’ordre lui-même. Il parait même que la seule vue d’un officier de l’ordre suffit à contenir les hommes les plus ennemis de toute subordination. Aussi chacun veut-il en avoir à sa porte un commissariat. Personne ne semble soupçonner que sous le protecteur pourrait bien se cacher le maître.
Texte :

Qu’est-ce que c’était ce sport où vingt cinq gaillards s’essoufflent, pendant que quarante mille bougres, immobiles, attrapent des rhumes, fument la cigarette et ne donnent d’exercice, qu’à leurs cordes vocales ?

Je ne dédaigne pas l’exercice corporel : je l’aime, je le recommande, je le souhaite souvent, au fond d’une retraite trop studieuse. Mais cette comédie du sport avec laquelle on trompe et fascine toute la jeunesse du monde, j’avoue qu’elle me semble assez bouffonne.

Le sport devrait être, avant tout, une chose personnelle, discrète, une occasion de rivalités familières, et surtout un plaisir, un amusement, un thème de gaieté, de récréation. Malheureusement entre les mains « des hommes d’affaires habiles » il est devenu la plus avantageuse des entreprises de spectacles. Il est devenu la plus étonnante école de vanité.

L’ambition de briller au premier rang, pousse un grand nombre de jeunes hommes à réclamer de leurs corps des efforts auxquels ce corps parait peu propre. Le sport n’est plus, pour beaucoup, un harmonieux amusement, c’est une besogne harassante, un surmenage qui excède des organes et fausse la volonté.

Les compétitions perdent leur grâce caractère de jeux purs, en effet, elles sont souvent empoisonnées par des considérations de gain ou de haines nationales. Elles deviennent brutales et dangereuses.
Georges Duhamel (scènes de la vie future)

Gaillard : Personne forte, solide
Bougres : types sans caractère particulier.
Dédaigner : mépriser, détester.
Fasciner : Séduire, subjuguer
Bouffonne : extravagante
Vanité : prétention, orgueil mal placé.

avatar
Admin-S Kamel
Admin

Messages : 2142
Date d'inscription : 07/07/2013
Age : 51

http://barikafle.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: .Projet 2 : 2AS:Objet d’étude : le plaidoyer et le réquisitoire.

Message par hala le Lun 19 Oct - 7:02

Merci!!! ça va m'aider. Je vais m'en inspirer.

hala

Messages : 11
Date d'inscription : 12/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum